Martin Le Moine, de Fruit d’Or, et Réjean Fortin, de Bleuets Mistassini.

Fruit d’Or devient actionnaire majoritaire de Bleuets Mistassini

L’entreprise Fruit d’Or, spécialisée dans la transformation et la distribution de canneberges, devient actionnaire majoritaire de Bleuets Mistassini. Le nouveau partenariat permettra aux deux compagnies de croître et d’être davantage présentes à l’international.

Depuis deux ans, Bleuets Mistassini, une entreprise familiale fondée il y a une trentaine d’années, était à la recherche d’un partenaire stratégique qui lui permettrait de diversifier ses activités. Des pourparlers ont été entamés avec la direction de Fruit d’Or, située à Villeroy, dans le Centre-du-Québec. 

Président de Bleuets Mistassini et de sa filiale, Bleuet Nordic, Réjean Fortin croit que cette union permettra de créer une synergie et d’accélérer le développement des deux entités sur l’échiquier mondial.

« Je suis emballé par cette union des forces de deux entreprises familiales bien québécoises. Grâce à cette union, nous serons en mesure d’accélérer nos investissements afin d’assurer un service toujours plus efficace à nos clients et producteurs et d’apporter des petits fruits de la meilleure qualité à la table des consommateurs du Québec et du monde entier », a déclaré le président.

Bien que Fruit d’Or devienne actionnaire majoritaire de la compagnie Jeanoise, Réjean Fortin assure que les bureaux administratifs et la direction de l’entreprise resteront à Dolbeau-Mistassini, où les décisions continueront d’être prises. Aucun changement n’est donc à prévoir dans l’organigramme de Bleuets Mistassini, a-t-il assuré. 

Création d’emplois

Au cours d’une entrevue téléphonique, le président de Bleuets Mistassini n’a pas voulu chiffrer la transaction. Il a toutefois indiqué que le partenariat avec Fruit d’Or, qui s’est ouverte au marché du bleuet sauvage, permettra le déploiement de projets qui seront créateurs d’emploi. Environ 125 personnes oeuvrent chez Bleuets Mistassini. 

« À court et moyen termes, il y aura des investissements majeurs. On a trouvé le partenaire idéal, qui a les mêmes valeurs familiales que nous. On est cinq membres de la famille à l’administration et on va continuer avec l’équipe en place. Les décisions d’affaires se prendront en commun. On demeure une entreprise régionale », a poursuivi Réjean Fortin. Bleuets Mistassini exporte le petit fruit bleu dans 34 pays. Avec la canneberge, Fruit d’Or affiche une présence dans une cinquantaine. Les similitudes sont nombreuses entre les deux produits, tous deux en demande. 

C’est le président de Fruit d’Or, Martin Le Moine, qui assurera la direction du groupe unifié.

« Ce partenariat marque un point tournant dans l’histoire des deux entreprises. Nos deux groupes partagent des valeurs et une vision commune en matière d’excellence des produits et pratiques, mais aussi dans nos projets de développement. Notre entente avec la famille Fortin témoigne de notre engagement à renforcer notre position dans une industrie hautement compétitive et d’ouvrir de nouveaux horizons à l’échelle mondiale », a-t-il déclaré. 

La participation majoritaire de Fruit d’Or dans les entreprises Bleuets Mistassini et Bleuet Nordic aura pour effet de conjuguer le savoir-faire et les forces des deux groupes dans une perspective de développement stratégique et d’investissements en technologie. Fruit d’Or est le leader mondial dans la transformation de la canneberge biologique. Les deux partenaires veulent diversifier leurs produits pour faire face à la mondialisation. Des fruits séchés, des purées de fruits et des jus font déjà partie de l’offre de Fruit d’Or.

« On est à quatre heures de route de Dolbeau-Mistassini. L’expertise bleuet, elle est là, et elle va continuer d’y être. C’est un mariage d’amour et non un mariage forcé », a imagé Martin Le Moine. 

Bleuets Mistassini est le quatrième plus important transformateur au monde et produit annuellement plus de 30 millions de livres de bleuets sauvages surgelés.