Le président-directeur général de La Ruche, Nicolas Bouchard, à gauche, le directeur général de la Caisse Desjardins des Cinq-Cantons, Robin Bergeron, au milieu, et le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, à droite, applaudissent à la suite du discours de Josée Néron.
Le président-directeur général de La Ruche, Nicolas Bouchard, à gauche, le directeur général de la Caisse Desjardins des Cinq-Cantons, Robin Bergeron, au milieu, et le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, à droite, applaudissent à la suite du discours de Josée Néron.

Financement participatif: La Ruche s’implante dans la région

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est désormais la sixième région où s’implante La Ruche, une plateforme de financement participatif. Le lancement officiel avait lieu mardi matin, à Saint-Gédéon, en présence de la mairesse de Saguenay et vice-présidente de Développement économique 02, Josée Néron, du président-directeur général de La Ruche, Nicolas Bouchard, du directeur général de la Caisse Desjardins des Cinq-Cantons, Robin Bergeron, ainsi que du député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard.

Chacun leur tour, les partenaires ont pris la parole pour souligner leur fierté de voir arriver La Ruche Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cette plateforme permettra de promouvoir les idées et les projets des entrepreneurs d’ici par l’entremise des 40 ambassadeurs qui apporteront leur savoir-faire et leurs commentaires avant le début d’une campagne de financement. «On met le sort de la région entre les mains des gens de la région», a expliqué l’ambassadeur Bhaskor Guha, de Solutions TLM, dans une vidéo de présentation de la plateforme.

Déjà quatre projets régionaux sont à la recherche de financement par le biais de la plateforme de La Ruche, soit la campagne Encourageons les commerces de la SDC Zone Talbot, le Club de soccer Venturi de Saguenay, Les Robinculteurs pour les Jardins Mistouk et Centres-Villes Saguenay, unis pour l’achat local. Trois autres projets à venir ont également été annoncés. La Ruche vise la réalisation de 20 projets pour une première année dans la région.

Le président-directeur général de La Ruche, Nicolas Bouchard, croit que le lancement de l’organisme dans la région permettra l’accomplissement de nombreux projets. «La Ruche est l’un des meilleurs moyens pour les citoyens de se rassembler et de contribuer au rayonnement et à la vitalité de leur secteur. Elle agit aussi, entre autres, à titre d’étude de marché vivante de tout projet entrepreneurial», a-t-il soutenu.

Soutien à La Ruche

La mairesse Josée Néron, présente pour annoncer une participation financière de Développement économique 02 à la hauteur de 150 000 $ sur une période de trois ans, a mentionné que cette nouvelle arrive au bon moment en raison des difficultés financières engendrées par la pandémie.

«Les entreprises ont besoin de compter sur des sources de financement et la Ruche en est une », a-t-elle mentionné lors de la conférence de presse. Elle a également rappelé que ce type d’initiative pourra aider à « ramener des gens en région», en soulignant que la création d’emploi est un facteur important pour pallier les enjeux démographiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Quant à lui, le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, représentait le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Il a fait l’annonce d’un soutien de 2 M$ pour l’organisme. Partenaire «précieux» de La Ruche, le directeur de la Caisse Desjardins des Cinq-Cantons, Robin Bergeron, a terminé son tour de parole par un souhait: « Longue vie à La Ruche !», a-t-il lancé.

Depuis ses débuts, La Ruche a récolté plus de 7 M$ en financement participatif pour un taux de réussite des projets de 68 %. L’organisme prendra d’assaut la région de Chaudière-Appalaches en juillet et ensuite la Montérégie en septembre.