Le directeur du CFP du Pays-des-Bleuets, Patrice Boivin, les coordonnateurs des Services éducatifs adultes à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay et à la CS du Lac-Saint-Jean, Éric Nadeau et Frédéric Morin, le directeur adjoint du CFP Jonquière, Carl Dumas, et la présidente de la CS du Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault, ont participé au dévoilement de l’initiative unissant les quatre centres de formation professionnelle de la région.
Le directeur du CFP du Pays-des-Bleuets, Patrice Boivin, les coordonnateurs des Services éducatifs adultes à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay et à la CS du Lac-Saint-Jean, Éric Nadeau et Frédéric Morin, le directeur adjoint du CFP Jonquière, Carl Dumas, et la présidente de la CS du Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault, ont participé au dévoilement de l’initiative unissant les quatre centres de formation professionnelle de la région.

Faire rayonner la formation professionnelle

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Les centres de formation professionnelle (CFP) des quatre commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean font front commun afin de promouvoir et valoriser les formations professionnelles offertes dans la région. La campagne « Active ta carrière maintenant » a été créée grâce à la collaboration des équipes des quatre centres et vise à démontrer que la formation professionnelle mène à une carrière inspirante.

L’initiative régionale, qui consiste en un réseau de huit ambassadeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui détiennent un diplôme d’études professionnelles, a été dévoilée mardi à Alma. Les domaines de la foresterie, de la restauration et de la construction se retrouvent notamment à l’honneur.

La campagne régionale fera découvrir les réalisations professionnelles de plusieurs personnes, dont Michaël Tremblay, propriétaire de Temaki Sushi bar, qui détient des diplômes d’études professionnelles (DEP) en boucherie et en cuisine, Mélissa Viau, auteure et chroniqueuse pour Le Progrès, qui détient une attestation de spécialisation professionnelle en représentation, et Catherine Morissette, propriétaire de Petit Paris Coiffure et mairesse de Saint-David-de-Falardeau, qui détient des DEP en coiffure et en administration.

Selon les données fournies, le deux tiers des métiers en demande sont issus de ce type de formation. « La formation professionnelle permet d’exercer rapidement un métier stimulant en lien avec ses passions. Un DEP permet alors de se propulser vers de nouveaux sommets et de vivre une carrière hautement enrichissante », a mentionné le directeur du CFP du Pays-des-Bleuets, Patrice Boivin.

« Nous sommes fiers de cette mobilisation régionale sans précédent. Elle démontre toute l’importance de travailler ensemble, en concertation, afin d’attirer des élèves d’ici et d’ailleurs. La formation professionnelle est une pierre angulaire du développement économique de notre région. En mettant nos efforts en commun, nous réussissons à former des travailleurs compétents et professionnels et à les garder ici, au Saguenay-Lac-Saint-Jean », a ajouté la présidente du Conseil des commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault.

La population pourra découvrir les témoignages des ambassadeurs lors de la campagne qui s’étalera sur 12 semaines. Les citoyens pourront en apprendre davantage et participer à travers diverses mesures.

L’initiative, dont le budget n’a pas été dévoilé, sera bonifiée au cours des prochaines années alors que le partenariat entre les commissions scolaires évoluera. De nouveaux ambassadeurs pourraient entre autres être présentés au public.