Entente entre CMAX et Arianne Phosphate

Une entente de collaboration a été conclue entre le Comité de maximisation (CMAX) et la direction d’Arianne Phosphate afin de maximiser les retombées économiques de l’investissement projeté de 1,2 milliard $ au lac à Paul dans la région.

Développement Économique 02 (DE 02), qui regroupe les principaux acteurs économiques et politiques de la région a annoncé jeudi matin la signature d’une entente qui se traduit par une collaboration entre les parties afin d’arrimer les besoins de la minière et le savoir-faire des entreprises régionales. 

CMAX travaillera avec la communauté d’affaires pour faire connaître le potentiel entrepreneurial pour la construction du projet, mais aussi pour les opérations de la mine, afin d’assurer des retombées économiques à long terme. Les représentants du CMAX travailleront aussi avec les promoteurs pour faciliter l’arrimage entre l’offre et la demande de main-d’oeuvre. 

L’annonce de l’entente fait le bonheur des différents intervenants régionaux qui estiment que la minière démontre ainsi son intention de contribuer au développement de la région.  

« En effet, ce projet est porteur de développement et assure une diversification de notre activité économique. La région a besoin de ce projet », affirme le président du Comité de maximisation et préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est, André Paradis.

« Par cette entente, Arianne Phosphate lance un signal très positif aux entrepreneurs de la région. Soyons maintenant prêts à démontrer notre savoir-faire et profiter au maximum de toutes ces retombées économiques », mentionne pour sa part Josée Néron, mairesse de Saguenay.

« L’entente signée entre le CMAX et Arianne Phosphate démontre l’engagement du promoteur à agir comme partenaire stratégique pour le développement de la région. À la MRC du Fjord-du-Saguenay, nous croyons fermement en ce projet minier et nous sommes persuadés que les entreprises de notre territoire seront en mesure de contribuer positivement à sa réalisation », ajoute le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard.