Julie Dufresne

Emploiretraite.ca: Julie Dufresne charme deux Dragons

L’entrepreneure saguenéenne Julie Dufresne « a volé le show » lors de la deuxième émission de la saison de Dans l’œil du dragon à Radio-Canada avec son entreprise Emploiretraite.ca. Elle est allée chercher la participation des dragons Nicolas Duvernois, de Pur Vodka, et Vincent Guzzo, des cinémas du même nom, qui se sont associés pour mettre la main sur 40 % des parts contre un investissement de 80 000 $.

Julie Dufresne avait invité amis, famille et collaborateurs à assister au visionnement de l’émission, enregistrée il y a environ trois semaines, au restaurant Rouge Burger Bar sur la rue Racine.

C’est devant près de 100 personnes que Julie Dufresne a pu revoir sa prestation.

Elle était venue présenter son site Internet qui permet aux gens retraités, ou plus âgés, de revenir sur le marché du travail ou de trouver un nouvel emploi. Initialement, elle demandait un investissement de 42 000 $ en échange de 15 % des parts de sa jeune compagnie.

Nicolas Duvernois a d’abord offert 50 000 $ pour 25 % et Vincent Guzzo a doublé la mise en s’associant avec ce dernier pour proposer 100 000 $ à deux, mais contre la moitié des parts. Elle avait amené avec elle Renaud Grimard pour l’aider à réfléchir. Elle est ensuite revenue sûre d’elle pour affronter les Dragons.

Julie Dufresne (à droite) a pu célébrer en compagnie de Valérie Lapointe, conseillère aux entreprises chez Emploiretraite.ca, Myriam Tremblay, sa mère, Jean-François Boivin, son mari, Sara-Kim Boivin, la fille de Jean-François.

Elle a demandé 100 000 $, mais pour seulement 40 %, question de garder le contrôle. Vincent Guzzo lui a répliqué qu’elle ne pouvait tout avoir.

« Je veux quand même le tout », a-t-elle répliqué sûre d’elle. Amusé, l’homme d’affaires lui a lancé que c’était le problème de bien des femmes, sans l’ébranler.

Au final, elle a accepté leur contre-contre-offre de 80 000 $ pour 40 %.

Après l’émission, Julie Dufresne réservait une surprise aux gens présents. Vincent Guzzo a envoyé un message vidéo enregistré depuis l’Italie où il se disait très content de faire partie de l’aventure, se disant bien au fait du problème de la pénurie de main-d’œuvre.

Nicolas Duvernois, de Pur Vodka, a offert une tournée aux gens présents pour souligner son arrivée dans Emploiretraite.ca de Julie Dufresne (à droite).

Par la suite, elle a joint en direct Nicolas Duvernois, verre à la main. Question de célébrer son arrivée, il avait offert une tournée d’un drink à base de Pur Vodka aux gens présents. Il a aussi demandé au journaliste d’écrire qu’il avait également offert du lait pour les enfants présents. L’entrepreneur s’est dit très heureux, notamment car sa mère est originaire d’Arvida et sa parenté y demeure encore. « Je suis privilégié de faire partie de ton équipe. On va faire de grandes choses ensemble. Je suis fier de faire partie d’une entreprise du Saguenay », lui a-t-il lancé. Il a raconté comment il avait été heureux de voir que Julie Dufresne était de l’émission, la connaissant déjà en tant qu’entrepreneure depuis quelques années. Il a répété à plusieurs reprises qu’elle avait « volé le show », au grand plaisir des gens présents.

Rencontrée par Le Quotidien peu après les messages vidéo, Julie Dufresne a dit ne pas s’inquiéter que quelques parrainages issus de l’émission dans les années précédentes n’aient pas toujours donné les résultats escomptés. « Ils ont démontré qu’ils croyaient en mon entreprise. Mais je suis quelqu’un qui prend les choses comme elles arrivent. Si c’est fait pour faire, ça va faire », a-t-elle dit. Elle a ajouté que de toute façon il s’agissait d’une excellente vitrine pour son entreprise.