Ellipse Synergie frappe un gros coup

Ellipse Synergie devrait concrétiser, à court terme, des ententes ou des partenariats d’importance avec la multinationale Bombardier, la Caisse de dépôt et placement du Québec et la Ville de Montréal.

La visite de quelques heures à Montréal, dans le cadre du la mission commerciale B2B (Business to Business) Montréal–Saguenay–Le Fjord, s’annonce donc intéressante pour la petite entreprise de la rue Racine qui est spécialisée dans l’intelligence artificielle.

Propriétaire et fondateur d’Ellipse Synergie, Louis-Raphaël Tremblay revient enchanté des rencontres qu’il n’aurait jamais pu imaginer avoir s’il avait lui-même tenté sa chance auprès de ces entreprises de haut niveau.

Ellipse Synergie a déjà vendu sa technologie dans l’ensemble des écoles. Elle vise maintenant le marché du secteur corporatif.

« L’objectif des rencontres était de tester de nouvelles formes d’approche avec nos produits, soit notre technologie d’accompagnement de première ligne d’intervention pour les programmes d’aide aux employés. »

« Et ç’a marché très fort dans tous les cas. La réception est très bonne. Et ça va se concrétiser par des ententes très concrètes. C’est de la belle business. Il y aura des partenariats, notamment avec Bombardier aéronautique. C’est quelque chose ! », poursuit le fondateur d’Ellipse Synergie.

L’entreprise se spécialise dans l’intelligence artificielle pour le monde de l’éducation et de la santé.

Les logiciels permettent de dialoguer ou d’accompagner une personne dans un processus scolaire ou médical, sous l’angle de la santé mentale.

« Nos interfaces logicielles interactives et intelligentes appliquées prennent en charge le processus d’accompagnement et voient à le mener à bon terme », précise le président et fondateur.

Au boulot

Si Ellipse Synergie s’attend à réaliser des affaires avec les dirigeants des trois organisations rencontrées, le travail des responsables de Transcaisse s’amorcera très rapidement.

François-Neil Lapointe, directeur des opérations, avait comme objectif des visites en sol montréalais afin de rencontrer des partenaires potentiels.

L’entreprise se spécialise dans la distribution rapide et facile de produits brassicoles aux quatre coins de la province. 

« Au départ, nous voulions regarder les possibilités de réaliser des affaires. Nous voulions présenter notre offre de service à diverses entreprises », indique le directeur des opérations de l’entreprise ayant pignon sur rue à La Baie.

« Au final, nous avons concrétisé trois partenariats durant la journée. Et nous allons devoir bouger rapidement au cours de la prochaine semaine. Nous avons du pain sur la planche pour mettre la structure de fonctionnement pour le transport de la boisson afin d’amener ces produits chez nous et d’en amener vers Montréal ou ailleurs au Québec », précise M. Lapointe.