Dominique Anglade a visité Pexal Tecalum

La vice-première ministre du Québec, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, a profité de son passage dans la région pour aller visiter l’usine spécialisée en fabrication de pièces d’aluminium par extrusion, Pexal Tecalum, à Alma.

« Dans le contexte actuel, où des tarifs nous sont imposés, c’est important de prendre soin des entreprises, de les accompagner à travers les difficultés. C’est ce que le gouvernement québécois fait avec l’aide fournie aux entreprises œuvrant dans le secteur de l’aluminium et de l’acier », a expliqué la ministre Anglade.

La vice-première ministre, Dominique Anglade, a visité l’usine Pexal Tecalum.

L’intégration
La ministre libérale soutient que c’est ce qui fait la force de nos régions. « Ce que nous avons visité aujourd’hui prend place dans la chaîne de valeur de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. On prend l’aluminium qui provient de Rio Tinto, pour en faire la transformation et l’utiliser dans des projets comme la nouvelle tour de Radio-Canada au centre-ville de Montréal. Ce sont des étapes importantes de notre système », mentionne-t-elle.

L’usine Pexal Tecalum a depuis plus d’un an recommencé à œuvrer dans le secteur de la transformation de l’aluminium. L’entreprise avait dû cesser ses activités et se placer sous la loi de protection de la faillite en 2016 à la suite de conflits entre les actionnaires. Rappelons que l’usine d’extrusion appartient au Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi (CEE — UQAC) et a été financée en majorité par des fonds publics.