Donald Tremblay a officiellement passé les rênes du Domaine Le Cageot à son fils Pierre-Philippe.

Domaine Le Cageot: une passion de père en fils

Le Domaine Le Cageot de Jonquière a de nouveaux propriétaires. Le transfert d’entreprise familiale a été complété. Après 41 ans, Donald Tremblay a officiellement passé les rênes de son entreprise à son fils, Pierre-Philippe Tremblay.

Pierre-Philippe, qui œuvre au sein de l’entreprise depuis plus de 15 ans, devient président-directeur général du Domaine Le Cageot.

« Le processus de transfert fût complexe et n’a pas toujours été facile. Il a fallu être persévérant pour déboucher sur une finale positive », affirme Pierre-Philippe Tremblay dans un communiqué.

Yan-David T. Gagnon, qui œuvre lui aussi au sein de l’entreprise depuis plusieurs années, se joint à Pierre-Philippe Tremblay à titre de vice-président.

L’histoire du Cageot a débuté il y plusieurs années. Donald Tremblay a fait l’acquisition de terres en 1977. La framboisière a été implantée en 1979. Le premier vignoble de la région a vu le jour en 1999, puis le premier centre de fabrication de boissons alcooliques au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2002. En 2012, plus de 300 000 $ ont été investis dans l’infrastructure d’accueil du Domaine.

Les nouveaux dirigeants poursuivront la mission du Domaine Le Cageot, mais promettent également des nouveautés. De nouveaux produits, une image de marque renouvelée et des points de vente supplémentaires font partie des nouveautés qui devraient être annoncées sous peu.

En attendant, les nouveaux propriétaires célèbrent avec la mise en marché de 1000 nouvelles bouteilles de Cageolais, un vin mousseux de bleuet en rupture de stock depuis plus d’un an.