Le directeur des communications et des stratégies d’affaires de Desjardins au Saguenay, Patrice Vachon, tient une affiche de l’édition 2019 du concours Prêt pour ma bourse.
Le directeur des communications et des stratégies d’affaires de Desjardins au Saguenay, Patrice Vachon, tient une affiche de l’édition 2019 du concours Prêt pour ma bourse.

Desjardins revoit son programme de bourses

Malgré la COVID-19, Desjardins lance la sixième édition du programme Prêt pour ma bourse. L’institution financière remettra 95 bourses aux étudiants, lesquelles totaliseront un peu plus de 110 000 $. Il a cependant fallu revoir le fonctionnement de l’initiative pour l’adapter à la distanciation sociale.

Le directeur des communications et stratégies d’affaires de Desjardins au Saguenay, Patrice Vachon, explique que l’objectif de ce programme était de donner un coup de pouce aux étudiants et de leur donner une base d’éducation financière, grâce à des ateliers et des rendez-vous. Ce dernier objectif devenait difficile à réaliser en limitant les interactions.

« Chaque année, on a entre 1300 et 1400 inscriptions. Le programme était basé initialement sur l’accumulation de coupons. Les étudiants étaient invités à des activités d’éducation financière, à des ateliers sur l’entrepreneuriat et à des rencontres de réseautage, entre autres. »

La formule a dû être repensée et recentrée sur l’aide aux étudiants. À la dernière minute, l’équipe de Desjardins a réécrit les règlements de ce concours pour les simplifier et pour permettre aux étudiants de recevoir du soutien financier à l’automne.

Entre le 4 mai et le 11 septembre, les étudiants de niveau professionnel, collégial et universitaire qui sont membres de Desjardins et qui retournent à l’école à temps plein l’automne prochain pourront participer à cette initiative simplement en s’inscrivant au www.pretpourmabourse.com.

« Les besoins, on les voit. La situation des finances de nos membres est plus compliquée. La formule a été simplifiée. Les gens ont seulement besoin de s’inscrire et de remplir un petit formulaire sur Internet pour être éligibles », explique M. Vachon.

« Oui, les jeunes ont accès à de l’aide gouvernementale, mais il va y avoir un après, ajoute-t-il. On ignore s’il sera facile de se trouver de l’emploi cet été, dans quel état se trouveront leurs finances personnelles. On veut être au rendez-vous. »

Un gala plus simple

Si tout le matériel promotionnel qui avait été conçu pour 2020 n’a pas pu être utilisé, la remise des 95 bourses aura quand même lieu à la mi-octobre, comme il était prévu initialement. Cependant, elle sera diffusée sur le Web, dans une formule beaucoup plus modeste.

« Pendant les cinq éditions passées, on organisait un immense gala. Il y avait près de 1000 invités, avec un show et un humoriste vedette. On a dû annuler ça. Exceptionnellement, le 15 octobre, cette année, on fera un tirage par webdiffusion. Mais les détails restent à peaufiner. On espère faire quelque chose de l’fun quand même », précise Patrice Vachon.

Les étudiants au niveau professionnel et collégial courent la chance de gagner une bourse de 750 $, tandis que les étudiants universitaires peuvent remporter 1500 $.