Le projet de rénovation du concessionnaire Honda Léo Automobile de Chicoutimi a notamment donné lieu au réaménagement complet du département du service. Le propriétaire, Dany Martin, parle d’un investissement global de 3,4 millions $ pour la concession.

Des rénovations de 3,4 M$

Le concessionnaire Honda Léo Automobile de Chicoutimi se refait une beauté. La direction investit 3,4 millions $ pour bonifier la salle de démonstration et le département du service situés sur le boulevard Talbot, le tout selon les normes dictées par le manufacturier.

Cela faisait 15 ans que Dany Martin, propriétaire du commerce, n’avait pas mis en branle un projet majeur de rénovation. Il s’agit d’un cycle normal dans le domaine automobile, alors que les grandes marques souhaitent périodiquement l’arrimage et l’homogénéité de leur bannière à travers le pays. 

Les travaux, déjà amorcés, ont complètement transformé le département du service, lequel est devenu un atelier lumineux doté de planchers de céramique. 

Au cours des prochaines semaines, la division de véhicules usagés, située dans le bâtiment voisin où se trouvait autrefois le magasin L’Aubainerie, trouvera refuge dans l’enceinte principale.

« C’est un gros projet qu’on mijote depuis plus d’un an. Nous avons commencé il y a deux mois avec la rénovation de notre atelier mécanique. Nous aurons une concession qui sera entièrement renouvelée. »

Dany Martin

« C’est un gros projet qu’on mijote depuis plus d’un an. Nous avons commencé il y a deux mois avec la rénovation de notre atelier mécanique. Nous aurons une concession qui sera entièrement renouvelée, conforme à l’image Honda. Nous serons les premiers en région à mettre ce projet en branle », explique Dany Martin, en entrevue.

Le marché de l’automobile va bien, assure le président de Léo Automobile, ce qui justifie les investissements. Les travaux sont entièrement financés localement. « On a le vent dans les voiles, et c’est une opportunité qu’on a de profiter du contexte pour rénover. On a décidé de se lancer », enchaîne-t-il.

Si le projet ne prévoit pas l’ajout majeur d’espaces, un léger agrandissement est à prévoir. 

« Il y aura plus d’espace pour les employés, et nous allons moderniser la salle à manger et la salle de conférence. En rapatriant le département des véhicules d’occasion, nous allons libérer les locaux à côté. Le but est d’être encore plus efficace », explique le patron, qui précise que les travaux sont régis par des normes bien précises. Malgré tout, Dany Martin a souhaité faire affaire, dans la mesure du possible, avec des entreprises régionales. La plupart des contrats ont donc été octroyés à des fournisseurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les rénovations devraient culminer en juillet, avant les vacances de la construction. Trois emplois seront créés.