Des rencontres de travail positives

Une quinzaine d’intervenants provenant de diverses organisations du Lac-Saint-Jean ont participé à une première rencontre de travail technique orchestrée dans la région par Gazoduq. Le projet, qui prévoit la construction et l’opération d’une conduite souterraine de 750 kilomètres entre l’Ontario et le Saguenay afin d’alimenter en gaz naturel canadien le projet d’Énergie Saguenay, se retrouve au cœur des discussions.

Des représentants des MRC, des chambres de commerce et d’industrie ainsi que d’autres organisations régionales se sont réunis, lundi, à Roberval, afin de discuter, entre autres, du corridor ciblé.

Ces rendez-vous avec les acteurs clés du milieu permettent de bonifier le projet de plus de 4 milliards $. « Les gens collaborent beaucoup à la démarche. Cela fonctionne bien. Les participants commentent beaucoup, autant sur le corridor comme tel que sur des choses spécifiques à la région », explique le chef des relations avec la communauté de Gazoduq, Frédéric Lepage.

Ces rencontres sont l’occasion de faire la distinction et les liens entre le projet de Gazoduq et l’usine de liquéfaction de gaz naturel piloté par Énergie Saguenay.

D’autres rencontres de travail techniques sont prévues mardi à l’Hôtel Universel d’Alma, dès 8 h, et à l’hôtel Le Montagnais de Chicoutimi, à 14 h.

Les citoyens auront l’occasion d’en apprendre davantage sur le projet lors des rencontres d’information et de consultation qui se tiendront les 22 et 23 février à Saguenay, le 24 février à Roberval et le lendemain à Alma.