La Coopérative Leblanchignon, des frères Jérémy et Alexandre Leblanc, devient Cultura. La jeune entreprise du centre-ville de Chicoutimi, qui propose la culture de champignons à la maison, profite de son changement d’image de marque pour lancer une nouvelle variété de champignons à cultiver, les pleurotes bleus.
La Coopérative Leblanchignon, des frères Jérémy et Alexandre Leblanc, devient Cultura. La jeune entreprise du centre-ville de Chicoutimi, qui propose la culture de champignons à la maison, profite de son changement d’image de marque pour lancer une nouvelle variété de champignons à cultiver, les pleurotes bleus.

Des pleurotes bleus à faire pousser à la maison

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
La coopérative d’agriculture urbaine chicoutimienne Leblanchignon devient Cultura et lance une nouvelle variété de champignons forestiers à faire pousser à la maison, les pleurotes bleus.

La jeune entreprise fondée en 2017, dirigée par deux frères, Jérémy et Alexandre Leblanc, a changé son image de marque, délaissant également la formule coopérative, après avoir reçu un « investissement important » de la part d’un investisseur régional qui préfère demeurer discret.

Alexandre et Jérémy Leblanc, respectivement vice-président et président de Cultura.

Depuis l’automne, les deux entrepreneurs ont travaillé à restructurer l’entreprise en prévision d’un lancement prévu au printemps grâce à la distribution de leurs produits dans des supermarchés à travers le Canada.

La distribution des trousses de culture de pleurotes ayant dû être retardée en raison de la crise de la COVID-19, le duo a décidé de lancer la vente de ses trousses en ligne sur leur site www.culturashop.com, lesquelles peuvent être livrées à travers le Québec pour 35 $, a expliqué Jérémy Leblanc, président de l’entreprise.

« On a fait des nouvelles boîtes de culture, avec des boîtes en carton. Le mode d’emploi est intégré directement à l’arrière du kit », a-t-il mentionné en entrevue avec Le Quotidien.

Le concept, qui était auparavant proposé sous forme de « sacs » de culture, est simple : il suffit d’ouvrir la boîte de champignons gourmets, de l’arroser en suivant les instructions et de récolter les champignons après une quinzaine de jours. Trois récoltes peuvent être obtenues en trois mois et le contenu de la boîte peut ensuite être composté.

Cultura a ajouté à son offre les pleurotes bleus, alors que les pleurotes blancs étaient la principale variété offerte depuis les débuts de la coopérative. En plus de leur goût, les champignons se démarquent aussi par leur apparence, et peuvent agrémenter une pièce au même titre qu’une plante.

Autosuffisance alimentaire

Jérémy Leblanc constate un intérêt envers son produit en raison de la crise et de l’intérêt que plusieurs démontrent envers l’autosuffisance alimentaire, avec l’arrivée du printemps.

« Les gens commencent beaucoup à s’intéresser à en faire pousser, les centres-jardin nous appellent aussi », a indiqué celui qui devait vérifier la réouverture des lieux de distribution habituels, via les coopératives Nutrinor, notamment, dans la région.

Lundi, le gouvernement Legault a annoncé que les entreprises d’aménagement et d’entretien paysager, les pépinières et les centres-jardin s’ajoutaient à la liste des entreprises essentielles et pouvaient rouvrir à partir de mercredi (aujourd’hui).

Cultura a aussi d’autres projets à court terme, dont celui de déménager au printemps de ses locaux situés sur la rue Riverin, au centre-ville de Chicoutimi, vers un nouveau local dont le lieu reste à confirmer. Une formation en ligne pour permettre de cultiver un plus grand nombre de champignons sera également éventuellement proposée.