Le passionné de construction rustique, Marc Plourde, a lancé Bois rond Expérience l’an dernier.

De l’hébergement rustique à La Baie

Il sera possible de dormir dans de petites maisons rustiques en bois rond, en plein coeur de la forêt, à compter du début juillet, à La Baie. Née à l’automne 2018, l’entreprise Bois rond Expérience se lance dans ce nouveau créneau.

Depuis moins d’un an, il est possible pour les visiteurs de comprendre le quotidien des habitants du début du 20e siècle et leurs techniques de construction d’habitation. Des tours guidés à travers le boisé de 47 hectares sont proposés aux visiteurs, qui peuvent ainsi en apprendre davantage sur les divers modes de construction des fameuses maisons en bois rond. C’est le copropriétaire de l’entreprise et ébéniste de formation, Marc Plourde, qui s’est lancé en affaires l’an dernier. Véritable passionné de construction rustique de bois, l’homme a suivi différentes formations avant d’ouvrir son boisé au public. Outre le tour guidé, les visiteurs peuvent également découvrir l’habitat du castor en canot, de même que sa façon de construire ses barrages.

Marc Plourde explique les rudiments de la construction en bois rond.

Déjà, Bois rond Expérience a connu un bon succès à ses débuts, à l’automne dernier. Les touristes européens sont d’ailleurs très intéressés par le canotage et la visite de l’habitat du castor.

Afin d’élargir l’offre aux visiteurs, mais surtout de leur proposer l’occasion de dormir dans ces petits hébergements en pleine forêt, Bois rond Expérience s’est tournée vers un créneau d’hébergement.

C’est dans ce genre de batiment que les visiteurs pourront dormir. L’hébergement sera accessible à compter du mois de juillet.

« Nous voulions vraiment que les visiteurs puissent passer une ou plusieurs nuits sur le site, afin qu’ils découvrent tous les aspects de la construction rustique et qu’ils puissent dormir dans la nature », a expliqué Marc Plourde, lorsque rencontré par Le Progrès cette semaine. Dès le début du mois de juillet, trois petites cabanes seront mises à la disposition des visiteurs.

« Cette offre est complémentaire à ce qui se fait déjà à La Baie. Il y a de très belles auberges et des gîtes, mais il n’y avait pas ce genre d’hébergement. D’ailleurs, la rive nord du Saguenay est super bien desservie avec les sites et les hébergements hors normes, comme au Cap Jaseux, par exemple. Mais sur la rive sud, il n’y a pas grand-chose dans ce genre-là. Nous ne voulions pas non plus faire compétition avec ce qui se fait déjà », a expliqué Marc Plourde.

Le site, d’une superficie de 47 hectares, propose de magnifiques petits coins pour se reposer et ne faire qu’un avec la nature, comme la chute à Germain.

Les visiteurs pourront passer la nuit dans des petites cabanes munies d’un lit double, chauffées au propane s’il fait froid et éclairées à l’énergie solaire. L’eau potable est fournie, de même qu’une toilette sèche, mais il n’y a pas de douche. « C’est comme un camping, mais très confortable. À l’extérieur, il y aura une cuisinette tout équipée avec barbecue et poêle au propane », a souligné M. Plourde.

Sur le site, six kilomètres de sentiers pédestres, un spa finlandais et la possibilité de faire une balade en canot sont des activités offertes aux visiteurs. La chute à Germain offre également un beau point de vue pour ceux qui se promènent dans les sentiers.

Les visiteurs peuvent manier la scie et la hache, comme dans le bon vieux temps.

D’ici quelques années, une dizaine d’unités d’hébergement rustique seront construites en forêt. « Chaque hébergement est assez loin l’un de l’autre, afin que tout le monde ait son intimité. Nous avons des terres de 47 hectares, donc c’est un beau et grand terrain de jeu », a ajouté Marc Plourde.

Il est possible de réserver une nuitée en visitant le www.boisrondexperience.ca. Le prix tourne autour de 115 $ pour une nuit et donne accès à tout le site.

Des balades en canot sont proposées, notamment pour découvrir l’habitat des castors, l’animal artisan.

Quant aux visites guidées, la saison est déjà commencée.

Le site est situé au 7525, boulevard de la Grande-Baie Sud, à La Baie.

Les visiteurs auront du confort en plein coeur de la forêt.

+

DES VRAIS ARTISTES DU BOIS 

Véritable passionné de la construction en bois rond, Marc Plourde explique les rudiments de ce qu’on pourrait qualifier d’art de A à Z. Et c’est en apprenant davantage sur ce mode de construction qu’on se rend compte que nos ancêtres ne chômaient pas. 

Le circuit est construit de quelques bâtiments, inspirés des différentes techniques de nos ancêtres, des plus anciennes aux plus récentes. L’histoire a démontré que c’était la technique scandinave la plus efficace. « Le plus vieux bâtiment en bois rond à tenir encore le coup a 800 ans, dans les pays scandinaves, c’est impressionnant », a expliqué Marc Plourde, ajoutant que la plus grande construction au monde en bois rond est située en Ontario. 

« Il s’agit du château Montebello. Un total de 3500 hommes ont travaillé sur ce chantier. La construction, un hôtel aujourd’hui, a été achevée en trois mois », note le passionné. 

Les visiteurs peuvent également se mettre dans la peau des bûcherons, en maniant les outils de l’époque, telles la scie et la hache. 

« C’est vraiment impressionnant comment ces artisans travaillaient fort, certains étaient de vrais artistes », a affirmé Marc Plourde.

Le visiteur peut découvrir différents types de construction, comme celle-ci, avec un toit végétal.