De l'alcool recyclé transformé en désinfectant pour les mains 

Des inventaires d’alcool invendu seront transformés en désinfectant à mains. La Distillerie du Fjord et Rio Tinto collaborent avec 10 entreprises de la région afin de mettre au point cette solution qui palliera la pénurie de gel désinfectant en plus d’éliminer le gaspillage et de profiter aux organismes communautaires de la région. 

Près de 10 000 litres de bière périmée provenant des microbrasseries régionales ainsi que des résidus de gin Km12 seront distillés afin que le Centre de recherche et de développement Arvida en fasse environ 1000 litres de désinfectant à mains, au cours des prochaines semaines. 

La valeur de la production, estimée à 15 000 $, sera remise en dons à Centraide qui veillera à les redistribuer aux organismes de la région. 

La collaboration régionale fait particulièrement la fierté des instigateurs du projet dont la recette est conforme aux normes de l’OMS et approuvée par Santé Canada. 

« Nous sommes particulièrement fiers de ce projet puisqu’il s’agit d’un bon exemple de collaboration régionale et de développement durable pour le bien de la collectivité. C’est en encourageant la consommation locale que les consommateurs pourront soutenir les entreprises régionales pour passer à travers la crise », affirme Jean-Philippe Bouchard, président de la Distillerie du Fjord. 

« Rio Tinto participe activement à l’effort collectif pour lutter contre la COVID-19 depuis le début. Nous sommes très fiers de contribuer au succès de ce projet collaboratif porteur, entre autres en produisant le désinfectant à mains, en partageant notre expertise en lien avec le procédé de fabrication, ainsi qu’en fournissant des ingrédients nécessaires à la production de gel désinfectant, tels que la glycérine, le peroxyde et les bouteilles », souligne Frédéric Laroche, directeur du Centre de recherche et développement d’Arvida. 

En plus de Rio Tinto et la Distillerie du Fjord, la Pharmacie Amélie Houde et Michèle Levesque de Saint-Honoré, Alexandre Gagnon (design), le programme de technique de production en microbrasserie et Mastera du Cégep de Jonquière, ainsi que les microbrasseries La Voie Maltée, Pie Braque, du Lac-Saint-Jean, Lion Beu, La Chasse-Pinte, La Chouape et Riverbend, ont collaboré au projet.