Les curieux ont eu la chance de visiter l’une des usines de Constructions Proco à Saint-Nazaire.

Constructions Proco se dévoile pour son 35e anniversaire

La communauté d’affaires de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est s’est donné rendez-vous, jeudi, afin de découvrir les installations de l’entreprise Constructions Proco. La visite industrielle organisée par la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est a permis d’en apprendre plus sur le travail et l’expertise de cette entreprise dont la renommée dépasse largement les limites de la région. C’est une chance unique qui s’est présentée à la quarantaine de membres de la CCI, puisque les visites ouvertes au public dans ces lieux se comptent sur les doigts de la main.

Les réactions des participants étaient unanimes. Tous étaient impressionnés de voir l’ampleur du travail réalisé à Saint-Nazaire. Et pourtant, le directeur général de Constructions Proco, Jean-Denis Toupin, assure qu’il ne s’agit que d’une partie de l’étendue de l’expertise de l’entreprise qui souligne son 35e anniversaire. « C’est une fraction de Proco que la communauté d’affaires a vu. Il y a notre autre usine de La Baie. De plus, cinquante pour cent du chiffre d’affaires se déroule maintenant en chantier. Les équipements en chantier sont très impressionnants à voir », explique le directeur général de Constructions Proco.

Historique

En 1983, une nouvelle administration a pris les reines de l’entreprise fondée en 1961. L’entreprise qui peut atteindre jusqu’à 450 employés est sous la direction de huit actionnaires. Les activités se divisent sous quatre entreprises, soit Constructions Proco, Structures CPI, Produits Forestiers Munger et Fabrication Proco, qui emploie 55 personnes à La Baie. 

« On a commencé comme entrepreneur en construction. Dans les années 80, on a greffé le volet manufacturier. Aujourd’hui, nous sommes reconnus dans l’industrie comme un fabricant d’acier et comme un installateur. On a les deux chapeaux et nous en sommes bien fiers puisque cela permet de nous démarquer dans le marché », a témoigné Jean-Denis Toupin.

« Nous ne sommes pas uniques. Toutefois, dans le domaine, notre genèse est unique. Habituellement, les entreprises de soudure grandissent et deviennent de grands manufacturiers pour ensuite devenir installateur. Dans notre cas, c’est tout le contraire. Nous avions des équipes de gestion de projets et d’installation et nous avons commencé à produire. Cela nous donne la capacité de gérer des projets plus généraux », raconte Jean-Denis Toupin.

La directrice générale de la CCI Lac-Saint-Jean-Est, Kathleen Voyer, pose en compagnie du directeur général de Constructions Proco, Jean-Denis Toupin.

Marché mondial

Jusqu’à maintenant, six pays ont accueilli le travail de Constructions Proco. Une douzaine de chantiers sont en cours. Les derniers mois auront permis de livrer des contrats au Suriname, un pays de l’Amérique du Sud, aux États-Unis et dans les Territoires du Nord-Ouest. 

Les tendances des contrats se dessinent à l’échelle mondiale. Le prix des métaux et matériaux dessine les règles du jeu. « Quand le prix de la potasse a monté dans l’Ouest canadien, on s’est rendu là-bas. On a réalisé des projets jusqu’à ce que le prix baisse. On suit les projets qui, eux, suivent le cours des ressources. » Ces fluctuations des prix apportent une instabilité qui oblige l’entreprise de Saint-Nazaire à rester à l’affût et à travailler dans un marché parallèle. Les ponts et barrages électriques permettent d’assurer une certaine stabilité. Jean-Denis Toupin cite en exemple le projet de la Romaine-4 qui sera livré l’an prochain.    

 Les conteneurs recelant les outils propres à un quart de métier permettent de faciliter le travail des magasiniers.

Garage mobile

Tout est réfléchi chez Construction Proco. Les conteneurs d’équipements et d’outils surprennent lors de leur arrivée sur les nombreux chantiers. Le matériel nécessaire au travail est divisé selon les quarts de métier. Ainsi, les ferblantiers, monteurs d’acier et menuisiers retrouvent tous leurs équipements dans un même espace mobile. Cette organisation permet une mise en activité plus rapide lors des besoins urgents. 

Près de 40 personnes ont participé à la visite organisée par la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est.

CONSTRUCTIONS PROCO EN BREF

Fondation Proco Métal

  • 1961

Fondation Constructions Proco

  • 1983

4 compagnies

  • Constructions Proco
  • Structures CPI
  • Produits Forestiers Munger
  • Fabrication Proco

Employés

  • Entre 300 et 450

Surface de plancher

  • 180 000 pi. ca

Production maximale de Structures CPI

  • 25 000 tonnes d’acier transformé

Inventaire

  • 3000 tonnes d’acier brut

Atelier de peinture

  • 75 000 litres de peinture appliquées chaque année

Pays de livraison

  • Canada
  • Chili
  • USA
  • Cuba
  • Burkina Faso
  • Suriname

Provinces de livraison

  • Québec 
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Terre-Neuve et Labrador
  • Ontario
  • Alberta
  • Saskatchewan