Cinq entreprises du Lac-Saint-Jean en mission à Paris

Cinq entreprises du Lac-Saint-Jean participeront à une mission de recrutement internationale organisée à Paris, la fin de semaine prochaine. Pour l’occasion, les entreprises bénéficieront de nouveaux services offerts dans la région.

Des entreprises du Lac-Saint-Jean sont à la recherche de mécaniciens, de soudeurs, de techniciens en mécanique de bâtiment, de préposés aux bénéficiaires, de cuisiniers et de plombiers. Faute de pouvoir combler leur besoin de main-d’œuvre localement, cinq entreprises partent en direction de Paris pour participer à une mission de recrutement organisé par Québec International.

L’entreprise Plomberie R. Morris sera du voyage pour recruter entre deux et six plombiers. « On manque énormément de main-d’œuvre dans le secteur résidentiel », a souligné Patrick Gaudreault, le propriétaire de l’entreprise, qui connaît une belle croissance grâce à de bons contrats dans le Grand Nord québécois (voir encadré).

En plus de Plomberie R. Morris, Attraction Lac-Saint-Jean, un nouveau projet créé par les trois MRC du secteur pour faciliter le recrutement international, accompagnera également Jamec, une entreprise de Normandin. « On vise à outiller les entreprises qui se tournent vers le recrutement international », explique Magali Robert, conseillère d’Attraction Lac-Saint-Jean. En plus de travailler directement avec les entreprises, cette dernière aide les CLD ainsi que les regroupements Ose le pays des bleuets et Passionnément Lac-Saint-Jean à mieux répondre aux besoins des entreprises.

M-O Stratégie

M-O Stratégie, une nouvelle entreprise d’accompagnement des entreprises lancée en août dernier, sera aussi de la partie à Paris, pour représenter trois autres entreprises régionales, dont Industrie Lapierre, de Saint-Prime.

« On a 40 entrevues planifiées pour trouver des machinistes, des mécaniciens et un éleveur de bovins », a mentionné Maxime Goulet, le copropriétaire de M-O Stratégie. En travaillant avec une firme d’avocat de la région, ce dernier souhaite accompagner les entreprises dans leurs démarches de recrutement international et d’immigration.

Outre le recrutement international, M-O Stratégie offre aussi le service de main-d’œuvre temporaire pour faire la gestion par intérim ainsi que pour le développement et la gestion de projet aux entreprises du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Selon les besoins, l’entreprise peut travailler avec un gestionnaire de haut niveau à la retraite pour combler un besoin de gestion temporaire au sein d’une entreprise, ou encore trouver de la main-d’œuvre spécialisée pour réaliser des mandats sporadiques, explique Maxime Goulet.

Des résultats concrets

Depuis un an, les trois missions de recrutement internationales ont porté fruit, soutient Magali Robert, qui souhaite continuer sur cette lancée. En décembre 2019, Métro avait réussi à recruter un cuisinier qui est venu s’installer à Dolbeau-Mistassini avec sa femme et trois de ses enfants. Un autre travailleur devrait rejoindre l’entreprise Desco au cours des prochaines semaines.

Lors d’une mission en Afrique du Nord, Produits Gilbert a pour sa part réussi à recruter quatre travailleurs de Tunisie et un autre du Maroc. Le processus d’immigration est en cours.

En juin dernier, Hydromec a aussi réussi à recruter un travailleur pour son bureau de Saguenay.

+

PLOMBERIE R. MORRIS EN PLEIN ESSOR DANS LE GRAND NORD

Depuis cinq ans, Plomberie R. Morris a développé une expertise de contrat à réaliser dans le Grand Nord québécois, qui sollicite plus de 40 % de la main-d’œuvre de l’entreprise qui compte une cinquantaine d’employés. Une quinzaine de travailleurs sont présentement à l’œuvre au Nunavik, notamment pour la réalisation d’un contrat de 2 millions de dollars à Aupaluk, dans le cadre de la construction d’un CLSC.

L’entreprise, qui détient des bureaux à Saint-Félicien et à Dolbeau-Mistassini, a aussi fait des contrats à Kuujjuaq, à Inukjuaket et à Kangiqsujuaq. « On est de plus en plus reconnu pour notre expertise dans le Nord », souligne le propriétaire, Patrick Gaudreault, qui mentionne que les projets doivent être bien planifiés, car les pièces de remplacement ne sont pas facilement disponibles dans ces villages isolés.