Au cours des prochaines semaines, la station de ski du Mont-Édouard recevra 13 camps d’entraînement de 15 à 50 athlètes, dont deux de plus de 50 participants.

Chiffre d’affaires en hausse malgré le froid

Malgré une période des Fêtes exécrable en raison du froid, la station de ski du Mont-Édouard enregistre une légère hausse de son chiffre d’affaires, selon un bilan réalisé au 31 décembre dernier.

Selon Roger Dallaire, directeur du développement à la station de ski, les caisses de la station ont enregistré un chiffre d’affaires de 764 000 $ au 31 décembre, comparativement à 752 000 $ à la même période l’an dernier, en croissance de 12 000 $.

M. Dallaire explique que plusieurs personnes ont l’impression que la saison va mal au plan financier en raison de la mauvaise température subie dans les semaines de vacances. Or, il rappelle qu’il ne faut pas oublier que la saison de ski a débuté tôt cet automne en raison de la présence hâtive de neige tandis que les amateurs de ski haute route ont répondu présent en masse. 

«La période des Fêtes a été moins bonne, il est vrai, mais la hausse aurait été bien plus importante si la température avait été clémente. On n’est pas du tout inquiets pour le reste de la saison», rassure-t-il.

Au cours des prochaines semaines, la station recevra 13 camps d’entraînement de 15 à 50 athlètes, dont deux de plus de 50 participants. S’ajoute la tenue du critérium provincial qui aura lieu du 22 au 28 février en présence de 160 concurrents, 80 entraîneurs en plus de leurs parents, amis et partisans. M. Dallaire prévoit des retombées de 400 000 $ à 500 000 dollars pour le milieu anjeannois.