L’année 2019 devrait être marquée par une légère embellie dans le secteur industriel.

Chantiers: légère croissance prévue

Les travailleurs de la construction du Saguenay-Lac-Saint-Jean connaîtront une deuxième année de croissance d’activité sur les chantiers d’environ 1 % en 2019 après avoir cumulé 2 % plus d’heures travaillées en 2018.

Comme le veut la pratique établie depuis plusieurs années, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a dévoilé son étude sur les perspectives de l’industrie pour la prochaine année qui démontrent que les niveaux d’activités demeureront élevés en 2019. En 2018, le volume de travail s’établira à 161,5 millions d’heures travaillées au Québec, en croissance de 9 % comparativement à 2017.

La région figure toutefois au dernier rang parmi les régions ayant connu une croissance en 2018. Plusieurs ont connu des hausses supérieures à 10 %.

Selon la CCQ, l’année 2019 devrait être marquée par une légère embellie dans le secteur industriel à laquelle devrait contribuer la région avec la poursuite des travaux par Rio Tinto au projet Vaudreuil au-delà de 2022 pour la construction de son usine d’assèchement des boues rouges.

Malgré l’incertitude régnant dans le commerce mondial, le faible prix des métaux et la difficulté entourant le financement des projets miniers, la CCQ mentionne que le projet d’ouverture de la future mine de ferrovanadium de Chibougamau et l’ouverture de l’usine de transformation de Grande-Anse seront à surveiller.

Le projet d’agrandissement du Palais de justice de Roberval et la poursuite du plan d’investissement de la Base de Bagotville, entre autres, pour la construction d’un hangar de 132 000 pieds carrés pour abriter des équipements d’entretien, contribueront à la hausse du volume de travail. Le début des travaux de construction de la nouvelle ligne Micoua-Saguenay, un investissement d’une valeur de 793 M$, par Hydro-Québec, figure dans la liste des projets annoncés pour 2019. Ce départ pourrait compenser en partie pour le parachèvement de la construction de la ligne Chamouchouane-Bout-de-L’île à l’automne 2018.

Les travailleurs de la région devraient être affectés par l’approche graduelle de la fin des travaux du complexe La Romaine, sur la Côte-Nord, dont la fin est prévue en 2021.

Dans le secteur résidentiel, l’expansion du Manoir Champlain sur la rue Racine à Chicoutimi ainsi que la construction par Réseau Sélection d’une nouvelle résidence pour personnes âgées de 233 unités sur le boulevard Talbot devraient constituer des chantiers importants.