Les finissants du programme de conduite de machinerie lourde en voirie forestière ont pu obtenir leur diplôme plus rapidement grâce au nouveau programme de RAC.

Centre de formation professionnelle du Pays-des-Bleuets: huit nouveaux diplômés grâce à la RAC

Huit élèves du Centre de formation professionnelle (CFP) du Pays-des-Bleuets, à Dolbeau-Mistassini, ont récemment obtenu leur diplôme en conduite de machinerie lourde en voirie forestière. Les élèves ont vu leur formation écourtée grâce à un nouveau programme de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC), qui tient compte de leur expérience dans leur domaine de formation.

« La RAC est un moyen qui permet d’évaluer et de reconnaître officiellement ce qu’une personne connaît ou sait faire, peu importe quand et comment elle a acquis ces compétences. Cette personne peut donc poursuivre un cheminement scolaire adapté à sa réalité », a expliqué, par voie de communiqué, Pierre-Marie Plourde, conseiller pédagogique et responsable de la démarche au CFP du Pays-des-Bleuets.

Le groupe de diplômés était formé uniquement d’élèves ayant effectué la démarche de RAC. Certains élèves ayant choisi de faire le diplôme d’études professionnelles (DEP) étaient déjà issus du milieu forestier, comme en témoigne l’un des finissants : « J’aurais eu l’impression de perdre mon temps en faisant un DEP régulier. Les jeunes qui n’ont jamais connu de machine n’ont pas la base, alors que moi, je connais ça et j’ai pu faire des travaux plus compliqués. On tombe dans le concret tout de suite. »

Pour certains, ce DEP représente un premier diplôme à vie. Pour d’autres, il s’agit d’un moyen d’ouvrir davantage de portes pendant leur carrière.

« C’est mon rêve de petit garçon que je réalise, explique un élève, qui n’est pas nommé dans le communiqué. J’aime être sur des machines. Il n’y a pas de moment plate, même quand on est sur le terrain à regarder les autres. C’est très stimulant, et les profs sont passionnants. »

La démarche de RAC s’adresse à tout travailleur qui souhaite devenir encore plus compétent dans son domaine, améliorer sa situation en emploi ou s’orienter dans un autre domaine au sein duquel il a toutefois des compétences.

La mise en place d’un groupe de RAC nécessite au mois six élèves, mais un élève seul ayant complété la démarche peut intégrer un groupe régulier en bénéficiant des mêmes avantages.