Carl Laberge a été réélu à la présidence de la La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) lors de l'assemblée générale annuelle qui se tenait de manière virtuelle mardi. 
Carl Laberge a été réélu à la présidence de la La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) lors de l'assemblée générale annuelle qui se tenait de manière virtuelle mardi. 

Carl Laberge réélu à la présidence de la Chambre de Commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) a tenu son assemblée générale annuelle, mardi après-midi, en mode virtuelle, en présence d’une cinquantaine de membres, ce qui a permis de réélire le président sortant Carl Laberge.

En cette année de pandémie, le président Carl Laberge a noté l’augmentation du nombre de membres en soulignant que les premières pierres d’une concertation régionale ont été jetées avec les autres chambres présentes au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon M. Laberge, la pandémie aura permis à la chambre d’innover avec les nouvelles plateformes numériques qui donnent accès à des invités disposant d’une grande expertise.

Simon McNicoll, président de l’aile jeunesse, a souligné les faits saillants de la deuxième année d’activités de la structure. L’organisation des Jeudis de l’aile jeunesse, des visites d’entreprises ainsi que la participation à la mobilisation «Je crois en ma région» ont été cités de même que les liens développés avec le regroupement des jeunes chambres.

La directrice générale, Sandra Rossignol, a mentionné que l’exercice a été marqué par l’organisation de 47 activités suivies par 2500 personnes, dont les Rendez-vous économiques qui ont débuté par les perspectives de l’année à venir, et ce, avant le début de la pandémie.

Elle a ajouté que les changements technologiques d’avant COVID-19 ont permis de faciliter le fonctionnement de la chambre en mode télétravail. Des rencontres virtuelles avec des ministres, la rédaction de 75 infolettres, le développement d’un programme de formation adaptée figurent dans le bilan de la direction générale. Elle a rappelé que l’un des faits marquants du dernier exercice a été l’inauguration du gala économique virtuel, une première qui a permis de récompenser tout de même les entreprises prometteuses.

La directrice générale Sandra Rossignol mentionne que les changements technologiques d’avant COVID-19 ont permis de faciliter le fonctionnement de la chambre en mode télétravail. 

Le changement apporté à l’année financière a nécessité la présentation de deux états financiers.

La chambre a pu compter sur des revenus totalisant 607 155$ au 30 juin dernier pour des charges diverses de 534 659$, laissant un excédent de 119 747$. Le Gala du Mérite économique a généré à lui seul des revenus de 235 392$. La directrice a souligné le fait qu’un organisme comme la chambre compte sur quatre sources de revenus principales permettant la poursuite des intérêts de ses membres.

L’assemblée virtuelle a permis de combler les postes disponibles dans chacun des arrondissements de Saguenay ainsi que sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay, en plus d’un poste jeunesse.

Jean-François Landry, dans la MRC du Fjord du Saguenay, ont été élus par acclamation, laissant deux postes vacants pour ce secteur.