Le pont-levis surplombant le canal de Chambly a été confectionné dans les ateliers de Canmec de Chicoutimi et de La Baie.

Canmec a complété son pont-levis

Après plusieurs mois de travail effectué dans ses usines de fabrication de Chicoutimi et La Baie, l’entreprise Canmec a procédé à la livraison du nouveau pont-levis qui enjambe le canal Chambly dans le cadre de la réfection du pont Gouin à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dans le cadre du contrat obtenu il y a un an et demi, Canmec a procédé à la confection du tablier du pont-levis d’une longueur de 30 mètres de longueur et de son mécanisme de levage et de contrepoids qui s’élève jusqu’à 32 mètres de hauteur, selon Daniel Picard, chargé de projet chez Canmec.

Ce dernier affirme que l’un des défis pour la main-d’œuvre a été d’assembler de très grosses pièces d’acier dans le cadre d’un projet complexe.

« Nous avons travaillé avec la firme d’ingénierie WSP et le ministère des Transports pour modifier le projet en raison de certaines difficultés à procéder à l’assemblage et au soudage », explique M. Picard.

Le levage et la mise en place du nouveau pont-levis, dont la plus importante pièce pèse 300 tonnes, ont nécessité une délicate opération, l’automne dernier, par les grutiers affectés au projet.

Le mécanisme de levage du pont à bascule permet de dégager rapidement la voie navigable avec un système hydraulique silencieux. Il est assorti d’une logette d’opération, de feux de circulation et de barrières automatisées. La structure d’acier a été peinte en blanc par Peinture d’Hauterive, d’Henryville. Elle sera éclairée afin de mettre en valeur sa qualité sculpturale.

M. Picard a mentionné que les employés de Canmec et Canmec Euler ont cumulé entre 40 000 et 50 000 heures de travail pour réaliser le projet.