Les copropriétaires de Camions Avantage de Chicoutimi, Nicolas et Sébastien Simard, baignent dans le monde du camionnage depuis leur jeune âge.

Camions Avantage mise sur la diversification

L’industrie du transport par camion connaît une croissance importante depuis une décennie au Québec et c’est en misant sur la diversification des activités que les frères Nicolas et Sébastien Simard, copropriétaires de Camions Avantage de Chicoutimi, comptent assurer la relève de l’entreprise.

Nicolas et Sébastien Simard, deux jeunes hommes d’affaires de 37 et 35 ans, connaissent le monde du camionnage depuis leur tout jeune âge puisque leur grand-père, Marcel, a fondé en 1959 le Garage Marcel Simard, offrant des services de réparations mécaniques ainsi que la vente d’essence aux clients circulant sur le boulevard Talbot.

Leur père, Michel, a pris la relève en 1978 et a opéré le commerce associé également au remorquage. En 2009, la direction abandonne l’entretien de véhicules légers pour se diriger vers l’entretien et la vente de camions lourds des fabricants Freightliner, Western Star et Fuso sur les territoires du Saguenay et de la Côte-Nord, incluant les activités de remorquage à l’aide d’une quinzaine de véhicules spécialisés. « En 2016, on a vendu notre division remorquage à SOS puisqu’on se faisait concurrence. On faisait du remorquage et on concurrençait nos clients potentiels. On a décidé de consacrer toute notre énergie dans la vente, l’entretien et le service pour camions lourds », explique Nicolas Simard.

La même année, Garage Marcel Simard change sa dénomination sociale pour devenir Camions Avantage. La succursale Talbot opère alors huit baies de service. La croissance des affaires oblige en 2017 l’acquisition de l’ancien centre Camion international, du 2333 boulevard Saint-Paul où se trouvent quatre baies de service supplémentaires. « En 2017, on ne fournissait plus puisqu’on avait trop de travail. Il fallait acquérir », explique l’homme d’affaires.

Selon les chiffres fournis, le marché du Saguenay et de la Côte-Nord représente un volume de vente d’environ 250 unités par année.

Nicolas Simard précise que la vente et l’exploitation d’un camion ne peuvent se comparer à celles d’une voiture de promenade. Chaque camion est une entreprise à vocation spécialisée puisque leurs propriétaires, souvent indépendants, s’en servent comme outil pour gagner leur vie. Certains clients achètent des camions pour le transport du bois, un marché très fort au Saguenay, d’autres pour le ramassage des poubelles, le transport longue distance, la livraison urbaine, le transport de matières en vrac et de marchandises diverses. « Comme concessionnaire, on n’a pas le droit d’immobiliser un camion pour une longue période », affirme M. Simard. C’est avec cette priorité en tête que la direction de Camion Avantage poursuit le développement des affaires.

L’année 2018 a été consacrée à l’ouverture d’une succursale Alliance, une division de Western Star, oeuvrant dans la vente de pièces à moindre coût avec garanties supérieures, selon M. Simard.

Camion Avantage a procédé la même année à la création d’une division de vente de camions usagés avec l’embauche d’un vendeur attitré. « Cette division permet de répondre aux besoins de clients qui souhaitent obtenir un camion rapidement à prix moindre. Il est même possible d’obtenir une garantie prolongée. Entre 80 et 100 camions usagés sont ainsi mis en marché annuellement.

« Comme concessionnaire, on n’a pas le droit d’immobiliser un camion pour une longue période », affirment les propriétaires qui poursuivent le développement avec cette priorité en tête.

Location Avantage, créé en 2019, met à la disposition des acheteurs de camions neufs en attente de livraison une douzaine de camions.

Routier Avantage, connu autrefois comme étant le Centre de suspension des routiers, fondé par Jean-Paul Morin, spécialisé dans l’alignement, la suspension, l’allongement ou le raccourcissement de châssis de camions est une autre entité de Camion Avantage.

Selon les chiffres fournis par la direction, les acquisitions et la diversification des activités ont permis une croissance du chiffre d’affaires de 54 % en 2017-2018 et de 25 % en 2018-2019. En 2020, Camion Avantage comptait sur sa liste de paye les noms de 70 travailleurs actifs dans ses diverses divisions.

La phase d’expansion pourrait se poursuivre d’ici les trois prochaines années, selon M. Simard, puisque Camion Avantage envisage de centraliser ses activités sur le boulevard Talbot en agrandissant la succursale à même les terrains d’une maison et d’un immeuble à logement dont l’entreprise est déjà propriétaire. « Chaque année, on travaille pour demeurer leader et rester premier. On a des visées pour des projets d’expansion sur d’autres territoires », ajoute M. Simard.

Les deux entrepreneurs sont également bien fiers d’avoir pu fonder le Festicam, de Saint-Honoré, qui, chaque année, attire des centaines de personnes sur le vaste terrain aménagé dans le secteur de l’aéroport. « L’événement permet de rencontrer notre monde du camionnage et du transport. Pour plusieurs propriétaires, leur camion qui vaut entre 200 000 $ et 250 000 $, c’est leur bébé. Ça leur permet de participer à une fête avec leurs proches », conclut M. Simard.