Vanessa Poulin est responsable des communications, du marketing et des ressources humaines chez Dynamic concept.

«Tout passe par la passion»

Directrice des ressources humaines chez Dynamic concept, Vanessa Poulin remarque que le partage de valeurs est le meilleur gage de succès pour une entreprise, devenant du même coup un élément clé dans l’attraction et la rétention du personnel.

Celle qui s’occupe également des communications et du marketing chez la compagnie, située dans le parc industriel de Jonquière, est entrée en poste en octobre dernier. Spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation d’équipements robotisés et automatisés dans les secteurs de premières et deuxièmes transformations de l’aluminium, Dynamic concept a embauché une douzaine de nouveaux employés au cours des six derniers mois. Pas si mal en pleine période de pénurie de main-d’œuvre.

« Ce que j’ai trouvé en arrivant ici, ce sont des gens qui rêvaient et qui travaillaient pour leur mission, raconte Vanessa Poulin. Depuis six mois, je travaille à faire transparaître ce rêve-là, que ce soit dans les offres d’emploi, dans nos communications, etc. Il faut rêver. C’est par là que ça passe. Il faut que les gens ne fassent pas juste travailler ; ils doivent se trouver une essence de vivre, une passion. C’est comme ça qu’on fait de la richesse, c’est quand on fait des choses qui correspondent à nos valeurs. » La passion se dresse d’ailleurs au sommet des valeurs qui vont attirer un travailleur, estime Vanessa Poulin.

De nos jours, l’employé doit sentir qu’il est utile dans ce qu’il fait, mais il doit aussi avoir l’impression que son potentiel est utilisé à plein escient.

« Une bonne question à se poser, c’est de se demander pourquoi on travaille à l’endroit qu’on a choisi, soulève-t-elle. Moi, on m’a donné plus qu’un emploi. On utilise tous mes talents et on entend mes questionnements, mes opinions et mes idées. On m’a offert une progression de carrière, en me lançant des défis, des nouvelles responsabilités, des possibilités de voyager. »

Dynamic Concept oeuvre dans le secteur de la transformation de l’aluminium.

Vanessa Poulin croit certes que l’attraction est un moyen de contrer la pénurie de main-d’œuvre, mais il faut faire attention de ne pas se perdre dans ce terme utilisé à toutes les sauces.

« C’est plus que ça, mentionne-t-elle. Tout passe par la passion. Avec la passion, tu vas au bout du monde. »

Et le salaire dans tout ça ? Vanessa Poulin suggère de pousser la réflexion encore plus loin que les beaux chiffres, revenant au désir de dépassement de chaque personne.

« Le salaire est vraiment un moyen de rétention faible, estime-t-elle. Si tu me donnes un salaire, mais que je ne m’accomplis pas, je vais quand même m’endormir sur ma chaise. Un moment donné, je vais me réveiller et partir. Ce n’est pas se rendre service. » Vanessa Poulin demeure confiante face à l’avenir de notre région. Cette confiance émane lorsqu’elle constate la qualité des ressources, autant humaines que matérielles, qui façonnent l’économie locale.

Il y a plusieurs années, on n’avait pas nécessairement besoin de se questionner, de se réorienter, convient-elle. On passait à côté de l’occasion de faire des unions efficaces et de trouver les bonnes personnes. On aurait pu faire ce cheminement à l’époque, mais on doit maintenant s’adapter rapidement.

« Je souhaite qu’on fasse cette adaptation et qu’on se donne la chance d’évoluer en tant que population, tout en gardant un juste milieu. »