Marie-Élaine Riou est directrice du festival REGARD.

Jeunes créateurs: travailler dans le domaine du cinéma en région

Marie-Élaine Riou a toujours voulu travailler dans le domaine des arts. Née à Rimouski, la jeune femme s’est rapidement déplacée vers la métropole pour vivre sa passion du domaine des arts, et surtout du cinéma. « J’ai toujours pensé que j’allais finir mes jours dans les grands centres. Je pensais que le cinéma, ça se faisait là-bas » a révélé la directrice du festival REGARD, dans son entretien téléphonique avec Le Progrès.

Après avoir habité à Québec, à Barcelone, et après avoir beaucoup voyagé, Mme Riou s’est vu offrir un poste au Saguenay comme directrice du festival REGARD, ce qu’elle a accepté. « Je n’ai pas choisi Saguenay, mais j’ai choisi le projet de REGARD », a-t-elle avoué.

Marie-Élaine Riou a trouvé plusieurs avantages de continuer sa carrière en région, ce qu’elle ne croyait pas qui pouvait être possible.

Ce festival, le Festival international du court métrage au Saguenay, gagne en notoriété. Les films lauréats des Grand Prix du Festival seront considérés dans le processus de nomination des Oscar, dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction.

Son opinion des petites villes a rapidement changé, dès son entrée en poste. Malgré quelques difficultés, elle a vu le potentiel du domaine artistique de la région. « Je considère qu’ici, c’est plus facile sur plusieurs points, il y a moins de compétition, donc on arrive à se démarquer des autres », a-t-elle continué. Elle a souligné que les gens du Saguenay sont curieux et très intéressés par le domaine des arts, et qu’ils sont avides de contenu.

De nombreuses initiatives artistiques de projet dans la région continuent de l’impressionner par la qualité des produits, mais aussi par l’engouement qu’ils créent. « Je pense qu’il y a des gens ici qui sont très motivés et qui sont surtout fiers de leur place. Ceux qui restent ici, ils choisissent de rester parce que c’est un milieu qui évolue constamment » a souligné la directrice.