Boomerang présentera sa plateforme d’achat local à la mi-juillet

Le programme de fidélisation Boomerang présentera sa nouvelle plateforme d’achat local aux commerçants du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la mi-juillet. Un site transactionnel et des appels en vidéoconférence avec les clients y seront notamment proposés.

Le programme de fidélisation de la clientèle né au Lac-Saint-Jean il y a trois ans, après une année en projet-pilote, souhaite rejoindre des commerçants de toute la région par la nouvelle mouture qui sera proposée.

Une soixantaine de commerçants adhèrent présentement au programme, principalement dans les villes de Dolbeau-Mistassini, Girardville et Roberval. Les consommateurs peuvent devenir membres gratuitement du programme qui permet d’accumuler des points, convertis en dollars dans les commerces participants.

Éric Corbin, fondateur de Boomerang, estime que son initiative se démarquera des répertoires et autres projets qui ont vu le jour dans les derniers mois. «La fidélisation, c’est l’outil idéal, un outil unique pour se développer et créer de l’engagement de la part du consommateur», souligne le Robervalois.

M. Corbin peaufine actuellement les nouveaux services avec un programmeur et compte sur le soutien en marketing de deux étudiants finissants de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Les services de la nouvelle plateforme seront présentés à partir du 13 juillet en ligne au www.carteboomerang.com, avant le lancement officiel prévu à la fin du mois d’août.

Services

Les commerces disposeront chacun de leur page sur la plateforme qui leur fournira également des données sur leurs clients. Ils pourront y proposer des produits et les vendre directement sur le site transactionnel qui sera soutenu par Desjardins. «Régulièrement, il va y avoir un suivi fait auprès des commerces pour les accompagner à développer leur page catalogue», explique Éric Corbin, qui souhaite éventuellement que le programme soit accessible dans d’autres régions du Québec.

La livraison des achats sera ensuite assurée par le commerçant. Les clients pourront aussi prévoir à partir du site un moment pour récupérer leur commande en magasin.

Des appels en vidéoconférence via la plateforme permettront aussi aux clients de contacter les entreprises. Les commerçants pourront ensuite montrer à la caméra les produits disponibles en magasin et aider le client à faire son choix.

Une fonction offrira également au commerçant d’ajouter jusqu’à 10 lignes téléphoniques, permettant à autant d’employés de répondre aux clients.

Les commerces qui souhaitent adhérer au programme devront payer un frais fixe d’entrée de 149 $, auquel s’ajoutera un abonnement mensuel de services de 69,95$ ou de 99,95$.

LE SYSTÈME DE POINTS REVU

Le système de points, qui permettait aux clients de dépenser les dollars accumulés dans un commerce ou un secteur précis, sera également revu. Les dollars accumulés pourront être dépensés à 80% dans l’entreprise où ils ont été accumulés. La balance de 20% pourra être utilisée dans toutes les entreprises membres du programme Boomerang.

«Les petits commerçants locaux n’ont pas les moyens de s’offrir qu’un client qui accumule des dollars chez lui aille les dépenses entièrement ailleurs», estime Éric Corbin.