Bell Média signe une nouvelle entente de diffusion à long terme avec Vice Media

TORONTO — Bell Média a signé une nouvelle entente à long terme qui lui permettra de devenir le diffuseur canadien exclusif des nouvelles émissions du réseau américain Viceland de Vice Media.

Les émissions seront diffusées à l'automne sur plusieurs plates-formes de Bell Média, y compris CraveTV, ont indiqué les deux sociétés.

La diffusion des nouvelles émissions de Vice à la télévision aura exclusivement lieu sur les chaînes de Bell Média, qui a aussi acquis les droits de plus de 650 heures de programmation de la librairie de Vice.

Les sociétés ont refusé de fournir plus de détails sur l'entente, y compris ses conditions financières ou sa durée.

L'accord fait suite à un partenariat de trois ans entre Rogers Media et Vice, qui a pris fin en mars et qui a permis aux deux producteurs de produire du contenu original par l'intermédiaire de Vice Studio Canada.

Rogers a déclaré avoir investi à elle seule 100 millions $ dans la coentreprise pour créer plus de 130 heures de programmation canadienne originale, un studio spécialisé et la chaîne de télévision, avant d'annoncer la fin du contrat en janvier, pour modifier sa stratégie sur le contenu.

Le partenariat a pris fin sans que l'une ou l'autre des parties ait divulgué de chiffres sur les auditoires de la chaîne.

Coproductions en vue

Bell Média et Vice ont indiqué qu'ils exploreraient également d'éventuelles coproductions.

Les deux sociétés avaient signé un accord en septembre dernier pour que la nouvelle émission de Vice, ViPhoptce News Tonight, soit diffusée à la chaîne Much de Bell.

La nouvelle entente survient alors qu'une féroce concurrence persiste avec des joueurs en ligne comme Netflix et Amazon Prime, qui investissent massivement dans la programmation originale.