Le Dodge Durango SRT est celui équipé pour faire de la course, avec un V8 HEMI de 6,4 litres. Ou 392 pouces cubes, si vous utilisez toujours le système impérial pour exprimer les cylindrées.

Essai-éclair: Dodge Durango SRT 2018

Démesure... S'il y a un mot pour résumer ce véhicule, ce serait celui-ci.

Bon, il ne s’agit pas de n’importe quel Dodge Durango, mais bien de celui équipé pour faire de la course, avec un V8 HEMI de 6,4 litres. Ou 392 pouces cubes, si vous utilisez toujours le système impérial pour exprimer les cylindrées. De là le petit «392» rouge collé sur les flancs du véhicule. 

Quand on se procure cette version du Durango, il a fort à parier que le véhicule risque de se trouver plus souvent sur un circuit de course que dans les bois. Il propose évidemment plusieurs réglages préenregistrés ou personnalisés. Les combinaisons sont infinies! Ajoutez à cela des freins Brembo et des roues de 20 pouces, vous avez la bête pour brûler de l'asphalte (et beaucoup de dollars!).

La consommation qu'on a enregistrée est de 22,1 litres aux 100 kilomètres, principalement en ville. Dans les spécifications américaines, FCA fait état d'une «efficacité» de 13 milles au gallon (ou 18,09 l/100 km) pour le même cycle ou de 19 mi/gal (12,38 l/100 km) sur la route. Il faut donc avoir les poches creuses pour l'abreuver, surtout qu'il est fortement recommandé de lui donner du super.

Évidemment quand on roule avec ce Durango, on ne fait pas dans la dentelle. Vous ne passerez pas inaperçu, en raison de son empreinte sonore très gutturale. Impossible de ne pas réveiller le voisinage en roulant la nuit. J'exagère, mais à peine...

Hormis son côté racing, ce Durango peut remorquer jusqu’à 3946 kg (8700 lb). 

Enfin, on parle ici d’un véhicule d’exception. Car le Durango d’entrée ou de milieu de gamme suffira à la grande majorité des acheteurs d’un tel véhicule. Le SRT coûte plus d’une fois et demie le prix du modèle de base. 

Un bon point en sa faveur : le Durango est un des rares VUS à trois rangées de sièges à offrir un confort correct pour un adulte à l’arrière complètement. La façon dont les baquets de la deuxième rangée se plient (le dossier est rabaissé et l'assise est remontée vers l'avant) permet d'accéder à la troisième rangée sans trop faire de contorsions. Par contre, le SRT ne peut qu'accueillir que six occupants, en raison d'une console au centre de la deuxième rangée.

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix de base : 41 345 $ (Durango SXT avec V6 3,6 litres Pentastar)
Prix du modèle essayé : 69 845 $ (Durango SRT)
Moteur : V8 6,4 litres HEMI
Puissance : 475 ch (354 kW) à 6000 tr/min
Couple : 470 lb-pi (637 N.m) à 4300 tr/min
Transmission : automatique à huit rapports Torqueflite
Consommation réalisée : vous ne voulez pas le savoir!