Mitsubishi Eclipse Cross 2018

Essai-éclair : Mitsubishi Eclipse Cross 2018

Mitsubishi fait revivre le nom Eclipse sous une nouvelle forme.

Autrefois un coupé ou un cabriolet, l’Eclipse s’est fait greffer le nom Cross, pour crossover. Le constructeur japonais a succombé lui aussi à la vague des multisegments compacts, avec son dernier-né qui prend des airs de «petit» Outlander — sur vu de l’avant.

L'arrière est toutefois très différent de celui de l'Outlander. Ce qui lui donne un certain charme.

La comparaison s’arrête là. Dans les faits, l’Eclipse Cross peut transporter quatre adultes, avec au plus un enfant. Ou deux adultes et trois enfants. L'accès aux places à l'arrière est assez aisé.

Son hayon, contrairement à son grand frère, est peu profond. Alors, si on veut transporter la grosse épicerie, le hayon seul ne suffit pas, il faut en mettre sur les sièges à l'arrière. Mitsubishi parle de 8,9 l/100 km. On se serait peut être attendu à moins que ça, par contre.

Quant à l'ergonomie, on peut souligner au passage que certaines commandes sont difficilement accessibles. En revanche, la position de conduite est tout de même bonne.

Sur la route, l'Eclipse Cross se comporte bien, mais il souffre d’accélérations anémiques en raison de la transmission variable continue (CVT) couplé au moteur quatre-cylindres turbo de 1,5 litre. 

Au chapitre de la consommation de carburant, on a pu réaliser une meilleure cote que celle annoncée pour la route. Il a été possible de brûler 8,2 litres aux 100 kilomètres, entre Rivière-du-Loup et Québec, avec quatre personnes à bord.

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix de base : 27 798 $

Prix du modèle essayé : 29 998 $ (SE S-AWC)

Moteur : L4 1,5 litre turbo

Puissance : 152 ch (113 kW) à 5500 tr/min

Couple : 184 lb-pi (249 N.m) entre 2000 et 3500 tr/min

Transmission : automatique CVT

Consommation : 9,6 / 8,9 l/100 km (ville/route, selon Mitsubishi)

Consommation réalisée : 8,2 l / 100 km sur l’autoroute