¿ quelques jours de la fin de sa campagne de forage pour son projet díexploitation díapatite au Lac-à-Paul, la sociÈtÈ miniËre Arianne Phosphate se dit prÍte plus que jamais à faire face aux consultations du Bureau díaudiences publiques sur líenvironnement (BAPE).

Arianne Phosphate: financement additionnel envisagé

Bien qu’Arianne Phosphate confirme avoir fait avancer son projet de mine de phosphate du Llc à Paul vers la phase de développement, elle prévoit avoir besoin de financement additionnel avant la fin de l’année en cours.

Arianne Phosphate a publié jeudi, par voie de communiqué, ses états financiers et opérationnels pour le trimestre se terminant le 30 juin 2018.

« Depuis le début de l’année, l’industrie a rebondi d’un creux qui a duré plus ou moins cinq ans. De plus, le prix du phosphate a augmenté d’environ 25 %, comparativement au début de l’année. Ces changements, combinés aux progrès d’Arianne [Phosphate], ont été très utiles dans nos négociations avec les fournisseurs, et nous continuons à voir un intérêt tangible pour notre projet du lac à Paul », a laissé savoir le chef de la direction, Brian Ostroff, par voie de communiqué. On peut aussi y lire que la société n’a généré « aucun revenu ni flux de trésorerie positif », et qu’au cours du trimestre à l’étude, Arianne Phosphate « a enregistré une perte nette de 0,2 M$ pour la période de trois mois et de 0,9 M$ pour la période de six mois ».