Arianne Phosphate conclut un contrat de commercialisation avec une agence de l’Inde

Arianne Phosphate a conclu un contrat de commercialisation avec une agence d’engrais de l’Inde afin de faciliter les négociations en cours avec des entreprises du pays.

La signature d’un contrat de commercialisation avec la Compagnie Indo-Française de Commerce («CIFC») vise à vendre et commercialiser le concentré de phosphate d’Arianne sur le marché indien.

«On discute depuis un an avec plusieurs groupes en Inde. C’est difficile de faire affaire avec l’Inde en raison de la distance. Nous avons pris la décision de s’adjoindre ce groupe qui est en lien avec tous les preneurs de produits en Inde. Ça va nous permettre de finaliser les négociations en cours, explique Jean-Sébastien David, chef des opérations. C’est une bonne nouvelle. Il faut donner le coup de barre pour que les choses en cours se finalisent. Avoir quelqu’un de local, un groupe connu qui nous représente exclusivement, ça va aider. »

« Cet accord est une autre étape importante pour notre Société, affirme Brian Ostroff, chef de la direction d’Arianne Phosphate. L’Inde est le plus grand importateur de phosphate au monde. Cette représentativité de notre produit sur leur territoire aidera grandement à accélérer la pénétration commerciale d’Arianne sur le marché. Les discussions étant déjà en cours avec plusieurs clients indiens potentiels, nous pensons que les relations de longue date de CIFC avec plusieurs de ces grands joueurs nous aideront à faire avancer et à conclure des transactions de vente. »

La Compagnie Indo-Française de Commerce est une société privée fondée en 1967 et basée à New Delhi. Elle se concentre sur la négociation, la vente, la commercialisation et l’approvisionnement en matières premières pour l’Inde, notamment des engrais, des produits chimiques agricoles et des produits alimentaires pour animaux. 

« Nous sommes très heureux de l’opportunité d’apporter ce concentré phosphaté de haute qualité en Inde. Les concentrés de phosphate de cette nature sont très rares. Si on ajoute à cela l’historique de nos solides relations d’affaires combinées au produit qu’Arianne offre, cela devrait nous permettre de générer des ventes considérables sur le marché indien», déclare Santosh Sekharan de CIFC. 

Il s’agit de la quatrième entente de la société en vue du développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul. Arianne Phosphate a conclu deux ententes formelles pour la vente et la commercialisation de son concentré d’apatite. «Une troisième entente est en négociation. On a reçu une lettre d’intention est on essaie avec nos banquiers de faire en sorte que cette entente soit conclue.»