Un total de 2225 arbres ont été plantés sur la pleine bordant le site de conservation de Canards Illimités, à Saint-Fulgence. Des élèves de l’école primaire Mont-Valin ont participé à l’activité.

Arbre-Évolution: un premier projet pour en inspirer d’autres

Arbre-Évolution a mis en place son premier projet de reboisement social au Saguenay–Lac-Saint-Jean plus tôt cette semaine, en plantant plus de 2200 arbres sur le site de Canards Illimités, à Saint-Fulgence. L’organisation espère que cette première en inspirera d’autres à prendre le virage.

Le programme Reboisement social vise à calculer l’empreinte carbone des citoyens et de le compenser avec la plantation d’arbres. Arbre-Évolution en serait environ à son 120e projet provenant de ce programme, mais c’est la première fois que l’organisme recevait une demande d’une municipalité de la région. Avec 2250 arbres, le projet de Saint-Fulgence est le deuxième plus gros de la saison pour l’organisation.

La démarche

Le projet est venu de la municipalité. « Nous, nous ne déterminons pas les projets, c’est la communauté, surtout les municipalités, qui nous soumettent leur projet de reboisement », a-t-il précisé.

Avec des appels de projets, deux fois par année, les municipalités sont invitées à envoyer leur projet de reboisement à l’organisation. Les deux critères de l’organisation sont les suivants : le terrain doit être protégé pour les cinquante prochaines années, et le projet doit être participatif. « Ces deux critères-là étaient remplis haut la main par Saint-Fulgence. Le projet se fait sur le terrain de Canards Illimités, qui est un site de protection, et en plus de ça, la municipalité s’est engagée à protéger le site pour 50 ans. Elle a également mis vraiment beaucoup d’efforts pour mobiliser la communauté », a-t-il ajouté.

Arbre-Évolution a donné 17 000 $ pour la réalisation du projet. Le Mouvement Desjardins a également injecté 1200 $ pour supporter la plantation de 150 arbustes. Des bénévoles, des élèves et des enfants ont participé à la plantation.

Calculcarbone.org

C’est d’ailleurs cette organisation qui a mis en ligne le site calculcarbone.org, qui aide les citoyens à calculer leur empreinte de carbone dans leurs déplacements du quotidien, afin de définir leur compensation carbone. Tous les types de déplacements sont calculés. À titre d’exemple, le site note qu’un voyage à Cancún, au Mexique, équivaut à quatre arbres (31,80 $). On propose d’acheter des arbres directement sur le site, selon ses déplacements.

C’est de là que proviennent les fonds pour réaliser les projets. Par exemple, pour la plantation de Saint-Fulgence, ce sont les transactions de près de 200 citoyens qui ont permis sa réalisation.

Des projets de partout au Québec peuvent être faits, par la participation des Québécois et des Québécoises. « Depuis la signature du Pacte [pour la transition], on sent que l’engouement est encore plus fort, surtout pour les citoyens qui ont utilisé notre interface transactionnelle, le caculcarbone.org. Les ventes ont vraiment monté en flèches », a admis le conseiller.