La Suite Desjardins a été dévoilée en grande pompe, cette semaine, à Alma.
La Suite Desjardins a été dévoilée en grande pompe, cette semaine, à Alma.

Alma, la Mecque des entrepreneurs

Création de la Corporation d’innovation et de développement d’Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL), lancement du premier incubateur multisectoriel, implantation d’un campus de l’École des entrepreneurs du Québec. La capitale jeannoise multiplie les actions pour encourager le développement et la consolidation d’entreprises sur son territoire.

Attendue par plusieurs jeunes entrepreneurs, la Suite Desjardins, premier incubateur multisectoriel de la région, a été dévoilée en grande pompe, cette semaine.

Situé sur la rue Sacré-Cœur, l’espace accueille huit entreprises incubées qui profiteront d’un coaching personnalisé, d’experts et d’activités de perfectionnement.

« Je ne surprendrai personne en mentionnant qu’il n’y a pas plus grande fierté pour un maire que de voir sa ville se distinguer. Par l’implantation de ce premier incubateur entrepreneurial sur le territoire, la Ville d’Alma et l’ensemble de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est accentuent une fois de plus leur panier de services et se dotent d’un puissant outil d’attractivité et de rétention de nos jeunes et moins jeunes », a exprimé le maire d’Alma, Marc Asselin, quelques minutes après la traditionnelle coupe de ruban.

Les participants et partenaires de la Suite Desjardins ont procédé à la coupe de ruban pour inaugurer l’incubateur.

Alma a longtemps été reconnue pour sa grande industrie, avec la présence de Rio Tinto et de Produits forestiers Résolu. Mais la municipalité a pu constater l’importance de compter sur une grappe de PME. Plusieurs équipementiers se sont développés d’ailleurs grâce à la grande industrie et avec les récentes annonces de ralentissement de projets industriels, Alma ne veut visiblement pas perdre la cadence.

« L’entrepreneuriat représente un segment important de toutes les économies modernes. Il est une source considérable d’emplois et de revenus, en plus de constituer un moteur d’innovation et de croissance. Par la création de tous nos projets, le milieu lance un message fort aux entrepreneurs d’ici et d’ailleurs. Nous disposons d’une structure imposante pour soutenir toute personne désirant démarrer et croître en tant qu’entrepreneur au sein de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est », a-t-il ajouté.

D’ailleurs, l’incubateur multisectoriel connaît déjà une certaine popularité. Au départ, cinq entreprises devaient joindre les lieux, mais huit ont été sélectionnées en raison de la forte demande. Lux, Services linguistiques Goodspin, Metrics Watch, MO Stratégie, Phil Vidéaste/Formateur, ATIQC, Spliteo et D’un Sac à l’autre font partie de la première cohorte de l’incubateur. Leur période d’incubation variera entre 12 et 36 mois, selon leurs besoins.

La Suite Desjardins dispose d’un budget d’environ 500 000 $ par année, pour notamment payer les locaux, les deux employés permanents et une partie des activités. Les incubateurs payent quant à eux un prix abordable pour leur loyer.

Le projet est financé par Desjardins, Québec, Ottawa, Startup Québec, Rio Tinto, la Ville d’Alma et la CIDAL. La commission scolaire du Lac-Saint-Jean et le Collège d’Alma participent également aux activités de l’incubateur.