Alliance forêt boréale revoit ses priorités

Après avoir consacré quelques mois à sa restructuration, l’Alliance forêt boréale est fin prête à poursuivre la défense des intérêts des communautés forestières.

L’organisme tenait mercredi son assemblée générale annuelle à Alma. Les membres ont réitéré leur confiance et leur désir de poursuivre la défense des intérêts des communautés forestières. Un nouveau conseil d’administration a été mis en place.

Au cours des derniers mois, l’Alliance forêt boréale a fait l’objet d’une restructuration qui a permis d’établir ses priorités sur les enjeux des régions forestières du Québec, dont les aspects durables et positifs de la foresterie ainsi que la mise en valeur de la forêt boréale.

Alliance forêt boréale, qui se veut un point de rencontre des communautés forestières du Québec, des travailleurs ainsi que de tous les citoyens, entend également conserver des liens forts avec l’Ontario avec qui elle veut continuer de travailler sur les enjeux nationaux.

« En octobre 2017, les élections municipales ont modifié passablement le visage politique des municipalités du Québec et de la région. Cette nouvelle réalité a eu une grande incidence sur l’organisation, notamment au niveau de la présidence de l’organisme. Ainsi, un repositionnement s’imposait afin de redonner un second souffle à l’organisation », affirme Gérald Savard, qui a assuré l’intérim à partir de l’automne 2017.

Nouveau conseil d’administration

L’assemblée générale annuelle a permis mercredi de déterminer le nouveau conseil d’administration de l’Alliance forêt boréale.

La présidence a été confiée à Pascal Cloutier, maire de Dolbeau-Mistassini. Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, assume le rôle de vice-président, et Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, celui de secrétaire-trésorier.

La MRC du Domaine-du-Roy est représentée par Lucien Boivin, préfet, et Yanick Baillargeon, maire de La Doré, qui agissent à titre d’administrateurs. La MRC Lac-Saint-Jean-Est est représentée par le préfet André Paradis. Un administrateur reste à déterminer. La MRC du Fjord-du-Saguenay n’a pas encore déterminé qui la représentera aux côtés de Gérald Savard. Josée Néron et Michel Potvin, maire suppléant, représentent Saguenay. Finalement, la MRC de Manicouagan est représentée par son préfet, Marcel Furlong, et Yves Montigny, maire de Baie-Comeau.

« Nous sommes maintenant mieux structurés et prêts à aller de l’avant. Nous souhaitons entre autres renforcer nos liens avec les comités forestiers de la FQM et de l’UMQ afin de contribuer activement à la défense de nos intérêts forestiers, sans oublier la poursuite de notre collaboration avec l’Ontario. Plus nous serons concertés, plus notre message sera entendu », affirme le président, Pascal Cloutier.