Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada
Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada

Aide de 1,1 M$ accordée à des femmes entrepreneures

Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien

Six entreprises de la région, principalement dirigées par des femmes, obtiennent de l’aide financière sous forme de prêts totalisant 1,1 M$ provenant de Développement économique Canada dans le cadre d’une annonce globale de 10 M$ pour 38 projets.

En entrevue au Quotidien, la ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada, Mélanie Joly, a mentionné que la journée de mercredi était dédiée à l’entrepreneuriat au féminin dans un contexte où la pandémie a amplifié les difficultés des femmes en affaires. « Les femmes ont été plus affectées par la pandémie et cela s’ajoute aux difficultés déjà présentes auparavant pour l’accès au financement et au réseautage.

«Un autre motif est que les femmes ont été davantage touchées parce qu’elles sont davantage présentes dans des secteurs comme le tourisme et la restauration, plus durement affectés par les conséquences de la pandémie. Plusieurs femmes ont dû demeurer à la maison pendant la pandémie pour s’occuper des enfants », explique la ministre.

Mme Joly ajoute qu’en 2020, le budget de Développement économique Canada pour le Québec a été doublé pour atteindre 350 M$, ce qui a permis de financer les cinq SADC de la région à des niveaux jamais atteints au plan historique.

Selon elle, la relance économique passe par l’apport des femmes, mais seulement 16 % des PME leur appartiennent. Des études démontrent qu’en favorisant leur participation économique, le Canada pourrait ajouter jusqu’à 150 milliards de dollars à son PIB.

Parmi les projets annoncés, sept associations et organismes actuellement bénéficiaires du Fonds pour l’écosystème de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE) bénéficieront d’appuis supplémentaires totalisant 3 146 000 $ pour aider les femmes entrepreneures.

Prêts régionaux

En ce qui a trait au 1,1 M$ annoncé mercredi pour la région, la plus importante contribution a été accordée aux Ateliers de fabrication du Saguenay, de Saint-Ambroise, qui reçoivent une somme de 378 000 $.

PAG, produits alimentaires, de la rue Manic à Chicoutimi, obtient 299 500 $ pour le renouvellement de son système de réfrigération, tandis que Soudure GF, de Saint-Bruno, reçoit 193 275 $ pour son projet à la suite d’un incendie survenu l’an dernier.

Le fabricant de tentes et yourtes, Imago Structures, de Saint-David-de-Falardeau, a obtenu un prêt de 137 000 $ qui lui a permis d’agrandir son usine de production et d’optimiser celle-ci, explique Martine Houde, propriétaire de l’entreprise.

La Boucanerie d’Henri, de Chicoutimi, a pu obtenir son permis de vente en gros avec une aide financière de 59 280 $ pour le déplacement de son fumoir, l’aménagement d’une chambre froide et l’ajout d’équipements. Aujourd’hui, La Boucanerie distribue ses produits dans une soixantaine de points de vente dans la région en plus de 15 restaurants, explique Josée Harbour, coassociée du commerce.

Savard Chaussures, de Chicoutimi, a obtenu 50 000 $ en prêt.