L’entreprise Affûtage NJR modernise ses installations et pourra ainsi augmenter sa productivité grâce à une aide financière de 830 000 $. Le président Nelson Roux est d’avis que le projet d’investissement de 1,2 million de dollars permettra de développer de nouveaux marchés.

830 000 $ pour Affûtage NJR

L’entreprise Affûtage NJR modernise ses installations et pourra ainsi augmenter sa productivité grâce à une aide financière gouvernementale de 830 000 $. Le projet d’investissement totalise 1,2 million de dollars.

La somme octroyée par les deux paliers de gouvernement à l’entreprise de Saint-Coeur-de-Marie a permis de faire l’acquisition d’un bâtiment en plus d’ajouter plusieurs équipements, dont une soudeuse de pastilles automatiques et une affûteuse automatique à huit axes et à commandes numériques munie d’un robot d’autochargement.

L’entreprise existe depuis 30 ans.

Le gouvernement du Canada a accordé une contribution remboursable de 470 000 $ grâce au programme Croissance économique régionale par l’innovation de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). Le gouvernement provincial accorde pour sa part une contribution remboursable de 180 000 $ grâce au programme ESSOR. Par ailleurs, Investissement Québec a attribué un prêt de 180 000 $.

« C’est bien connu, la vitalité d’une économie repose sur l’innovation, la création de produits à valeur ajoutée et l’élaboration de procédés efficaces. [...] Grâce à son expertise et son savoir-faire, Affûtage NJR a su tirer son épingle du jeu dans un marché ultraspécialisé. L’entreprise est maintenant prête à aller plus loin et nous allons l’aider à atteindre ses objectifs », a mentionné en conférence de presse le secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations et député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert.

De son côté, le député provincial de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, a souligné l’importance pour les entreprises « de réaliser des investissements stratégiques afin de poursuivre leur croissance et de saisir pleinement les occasions d’affaires des différents marchés » dans un contexte de plein emploi au Québec et d’une concurrence mondiale toujours plus vive.

La somme prêtée permet, entre autres, de poursuivre l’automatisation au sein de l’entreprise et par le fait même d’amoindrir les conséquences de la rareté de la main-d’œuvre. Le président Nelson Roux est d’avis que cela permettra également d’améliorer la productivité ainsi que le développement de nouveaux marchés.

Grâce aux nouveaux appareils, la charge de travail de la dizaine d’employés d’Affûtage NJR devrait diminuer de quelques heures par semaine. Concrètement, un appareil permet de réaliser en 12 minutes ce qu’un employé effectuait en une trentaine de minutes.