France Coulombe, coordonnatrice au tourisme au sein de Tourisme Alma-Lac-Saint-Jean, participera à la première journée porte ouverte: Ta job d’été de rêve au Centre de villégiature Dam-en-terre d’Alma.

80 emplois dans quatre entreprises

Les organismes touristiques d’Alma se mettent en mode solution devant la difficulté de recruter de la main-d’œuvre estivale. Quatre entreprises touristiques d’Alma ont choisi de se regrouper, pour une première fois, afin de recruter des employés pour la prochaine saison estivale.

L’opération séduction se déroulera le 17 mars, dans le cadre d’une journée porte ouverte au Centre de villégiature Dam-en-Terre d’Alma, dès 11 heures. L’objectif de l’activité, qui se veut informelle, est de s’éloigner des traditionnelles journées d’embauche. C’est plutôt un processus inverse qui est prévu alors que les candidats intéressés magasineront, en quelque sorte, dans le cadre de la campagne Ta job d’été de rêve.

Cette industrie, qui repose principalement sur la main-d’œuvre étudiante, est dans l’obligation de se renouveler afin d’accueillir des jeunes. La courbe démographique est loin de faciliter la tâche.

Les étudiants ne sont pas en mesure de combler tout le calendrier touristique. Ainsi, les postes sont également ouverts à la main-d’œuvre adulte. « Les retraités permettent d’assurer un service en début de saison touristique et jusqu’à l’Action de grâce. Les jeunes quittent vers la mi-août, en pleine période visitée par les Européens. De plus, ils sont en mesure d’offrir tout un bagage de connaissances aux touristes », précise France Coulombe, coordonnatrice au tourisme au sein de Tourisme Alma-Lac-Saint-Jean.

Quatre-vingts emplois d’été sont disponibles au Centre de villégiature Dam-en-Terre, à L’Odyssée des Bâtisseurs, chez Tourisme Alma Lac-Saint-Jean/Port de Plaisance d’Alma et pour la Véloroute des Bleuets.

Les besoins sont nombreux. Ainsi, presque une dizaine de types de postes sont à combler au Centre de villégiature Dam-en-Terre. Il s’agit d’emplois pour le camping, la marina et le théâtre. De son côté, L’Odyssée des Bâtisseurs a des postes à combler de guide-interprète de musée d’histoire et d’animateur de personnage historique. En plus de postes reliés à l’entretien, Tourisme Alma Lac-Saint-Jean/Port de plaisance d’Alma recherche des conseillers en séjour en plus de préposés à l’accueil. Enfin, la Véloroute des Bleuets est à la recherche de conseillers en Expérience vélo et d’inspecteur Qualité/Sécurité/Sondages. Déjà, France Coulombe pense à l’an deux. Une prochaine édition permettrait d’inclure d’autres organismes touristiques du milieu. D’autres lieux touristiques sont déjà en quête de personnel pour la période estivale. C’est le cas du Parc de la caverne Trou de la fée qui promet des emplois en fonction de la disponibilité des candidats. 

Ville

Alma a également recours à l’embauche d’étudiants pour la période estivale. C’est près de quatre-vingts postes qui sont à combler. De ce nombre, une quinzaine seront en charge des espaces verts. La majorité des emplois offerts sont au Camp de jour d’Alma. Le processus d’embauche débutera dès le 29 mars à la Ville d’Alma. Le retour d’employés de l’été dernier permettra de faciliter l’opération.

Milieu hospitalier

Les étudiants à la recherche d’un emploi pour l’été pourront se tourner vers le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSSS). Ceux-ci pourront occuper des postes dans différents secteurs. Les besoins se retrouvent dans plusieurs départements tels que le service alimentaire, la buanderie, l’entretien ménager ainsi que dans les secteurs administratifs. En ce moment, le CIUSSS évalue les besoins. Par les années passées, l’organisation arrivait toujours à combler ses besoins.