L’édifice de douze étages à Sainte-Foy, près du Marché public, comptera 137 unités d’habitation.

70 millions $ pour des «condos intelligents»

Le promoteur immobilier Capwood augmente sa présence dans la capitale. Un projet immobilier de 70 millions $ verra le jour à Sainte-Foy.

Le développement, baptisé le QG Roland-Beaudin, sera situé au 975 de l’avenue du même nom, à proximité du Marché public et du futur tramway. L’édifice de douze étages comptera 137 unités d’habitation.

Si tout se déroule selon les plans des patrons, les travaux devraient débuter au début du mois de novembre et les premiers acheteurs pourraient prendre possession de leur condo à l’été 2020.

Outre les unités d’habitation, le chantier prévoit l’aménagement d’espaces commerciaux sur cinq étages comprenant, entre autres, une garderie, une clinique médicale, une pharmacie ainsi qu’un institut de beauté et spa.

La direction de Capwood souhaite également offrir aux visiteurs et aux résidents de l’immeuble un espace gourmet où on retrouvera une épicerie fine — poissonnerie, chocolatier, boulangerie, fromagerie et boucherie —, un bar avec une cuisine centrale et deux restaurants.

Mais motus et bouche cousue sur les détails entourant les services de restauration, ils seront dévoilés au cours des prochains mois. Au total, 25 commerces y établiront leurs pénates.

Saveurs locales

Le QG Roland-Beaudin offrira aussi des espaces éphémères. Par exemple, un producteur de petits fruits pourra y vendre des produits le temps de ses récoltes. Un stationnement souterrain figure également dans les plans.

«C’est un concept qu’on souhaite développer à travers le Québec. Les deux premiers vont être situés dans la capitale», indique au Soleil Yannick Gagné, directeur du marketing et des communications chez Capwood. «C’est bien beau faire des tours à condos, mais notre objectif est de créer une expérience de vie unique avec tous les services», poursuit-il. «On ne choisira pas des chaînes ou des bannières, on misera sur des artisans locaux, ceux qui connaissent la région. On veut que les gens puissent connaître leur boucher»

Par ailleurs, pour les résidents,  une piscine sera accessible sur le toit de l’édifice. Un centre d’entraînement sera aussi disponible. Et chaque propriétaire détiendra une tablette numérique qui lui permettra de commander ou de communiquer avec les commerces et les services offerts dans l’immeuble.

«Il s’agit de condos intelligents, l’objectif est de simplifier la vie aux gens», fait valoir M. Gagné.


« On ne choisira pas des chaînes ou des bannières, on misera sur des artisans locaux, ceux qui connaissent la région »
Yannick Gagné, directeur du marketing chez Capwood, au sujet des locataires pour les espaces commerciaux

Le prix des unités, qui pourront comprendre jusqu’à trois chambres, variera entre 160 000 $ et 800 000 $.

«On veut que les premiers acheteurs puissent venir s’y établir ainsi que les baby-boomers. Il va y avoir des unités pour tous les budgets», note le directeur.

Fondée en 2013 à Montréal, Capwood détient actuellement dix propriétés à vocation commerciale ou résidentielle à travers la province. L’entreprise, qui possède aussi une antenne à Québec, est propriétaire dans la capitale de cinq immeubles, notamment le 2190 avenue Larue et Place Saint-Sacrement sur le chemin Sainte-Foy.

La semaine dernière, le promoteur a annoncé en compagnie de responsables de la Ville de Québec la construction d’un immeuble de cinq étages à l’Îlot Charlevoix, dans le Vieux-Québec. Tout comme pour son projet à Sainte-Foy, cet établissement proposera des halles alimentaires. La construction devrait être complétée en 2021.