Le député David Lametti, en compagnie d’Alain Delisle de l’entreprise PLP, Maxime Dupéré des Chaînes Pedno, Jean-François Turcotte de Filtratech et Jean Gobeil d’EDS.

655 000$ pour cinq entreprises

Le gouvernement canadien a poursuivi sa tournée d’annonces avec l’octroi de contributions remboursables totalisant 655 925 $ dans cinq entreprises du Saguenay pour les supporter dans des efforts d’optimisation et de développement des marchés d’exportation.

C’est le secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et responsable de DEC Canada Navdeep Bains, David Lametti, qui a procédé aux annonces officielles. Les cinq projets confirmés par le Programme de développement économique du Québec vont générer des investissements globaux de l’ordre de 1,6 M$.

« Avec cet appui du gouvernement du Canada, cinq entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean continueront de faire rayonner l’expertise régionale partout au pays. Performantes et axées sur l’avenir, elles contribuent à la croissance économique de leur région et du Canada », a déclaré le député Lametti.

L’entreprise PLP a obtenu une aide financière remboursable de 242 525 $ sur un projet global de 505 050 $. Le propriétaire des industries PLD, Alain Delisle, a expliqué que le soutien financier d’Ottawa permet à son entreprise d’améliorer ses capacités de production pour la fourniture d’équipements industriels dans les secteurs de l’aluminium et des pâtes et papiers.

Le Groupe EDS reçoit pour sa part une aide financière de 184 000 $ dans un projet global de 368 000 $. L’entreprise, selon son propriétaire Jean Gobeil, se spécialise dans la remise en état d’équipements industriels. Elle a développé une expertise pour la fabrication de joints d’étanchéité.

L’entreprise SCP, mieux connue sous le nom des Chaînes Pedno, va réaliser un projet de 548 500 $, avec une aide financière de 123 400 $, pour la modernisation de son parc d’équipements de production. L’entreprise se spécialise dans les équipements de traction pour la machinerie forestière. Elle exporte dans tous les pays où les grands constructeurs de machineries lourdes approvisionnent l’industrie forestière.

L’entreprise Filtratech, spécialisée dans les équipements de ventilation industrielle, reçoit une aide financière de 56 000 $. Le projet permet l’installation de ponts roulants et l’amélioration des équipements de production. L’entreprise appartenant à Jean-François Turcotte travaille sur une stratégie pour exporter ses équipements dans les pays producteurs d’aluminium. Elle s’est associée à des équipementiers régionaux pour la vente de ses produits.

Finalement, le Camping 4 chemins obtient une aide de 50 000 $ pour améliorer son offre de produits. Ce camping détient une classification 4 étoiles de Camping Québec.

Le député David Lametti a confirmé les aides financières remboursables aux représentants des entreprises Sotrem-Maltech, Patrick Dubé, et Usinage SM, Serge Morin. Les deux entreprises réalisent des projets d’investissements pour améliorer leur capacité de production dans le domaine de l’aluminium.

+ Le gros lot pour Sotrem-Maltech

Le gouvernement canadien a complété la série d’annonces pour les aides financières remboursables dans les ateliers de la fonderie Sotrem-Maltech, qui fait partie des trois projets soutenus, pour une aide totalisant de 863 558 $, dans les secteurs de la transformation de l’aluminium et de l’alimentation.

C’est le député David Lametti, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, qui a procédé à cette annonce au nom du ministre Navdeep Bains. Les trois projets se traduisent par des investissements globaux de l’ordre de 1,8 M$ et la création de trois emplois.

Le plus important projet en terme d’investissements est celui de Sotrem-Maltech, qui obtient une aide de 583 558 $ dans un projet global de 1,2 M$. Selon le directeur général, Patrick Dubé, ces investissements vont permettre à l’entreprise spécialisée dans la transformation d’aluminium de procéder à un réaménagement des aires de travail et à l’acquisition d’équipements stratégiques.

Sotrem-Maltech est aujourd’hui l’un des plus importants transformateurs d’aluminium avec ses usines de Chicoutimi et de Shawinigan. Au total, l’entreprise traite 70 000 tonnes métriques d’aluminium pour différents clients.

Pour sa part, l’entreprise Usinage SM se dotera d’un nouveau centre d’usinage. Le gouvernement fédéral accorde une aide remboursable de 155 000 $ pour ce projet évalué à 310 000 $. Le grand patron de l’entreprise, Serge Morin, a salué cette aide financière qui permet aux entreprises de compléter le financement des projets.

Unisage SM est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la réparation de pièces métalliques. Elle est spécialisée dans le domaine de l’usinage de haute précision et dans la réfection de roues d’aluminium pour les véhicules lourds.

Finalement, l’entreprise de transformation alimentaire Deliwok obtient une aide de 125 000 $ pour un projet de 250 000 $. Les investissements permettront au transformateur d’aménager des aires de production et de manutention. Deliwok se spécialise dans la mise en marché de produits asiatiques distribués dans les supermarchés au Canada.