Dany, Naomi et Olivier Boutin ont entrepris un plan de relève entrepreneuriale qui se déroulera sur plusieurs années.

5 M$ pour le Métro D. Boutin

Le Métro D. Boutin de Dolbeau-Mistassini entreprend une cure de rajeunissement de 5 millions de dollars dans le cadre d’un vaste plan de relève entrepreneuriale.

« Pour assurer une expérience de magasinage optimale et une proximité client et service-conseil, le magasin de 33 000 pieds carrés sera revu de A à Z pendant une période de six mois pour des investissements de cinq millions de dollars », a expliqué Dany Boutin, propriétaire et épicier depuis maintenant 30 ans, qui planifie ainsi la relève entrepreneuriale.

Cet investissement majeur coïncide donc avec une plus grande implication au sein de l’entreprise familiale de la part d’Olivier, 26 ans, et de Naomi, 31 ans, qui s’est récemment jointe à l’entreprise après avoir fondé une famille de trois enfants et complété un baccalauréat en science de la consommation.

L’arrivée de la relève a incité Métro à bonifier le pourcentage de son implication financière dans ce projet, même si ce sont les propriétaires qui paient la plus grande partie des 5 millions de dollars, a spécifié Dany Boutin. « Les gens de chez Métro ont beaucoup d’intérêt à investir à partir du moment où il y a un futur pour le magasin », a-t-il dit.

Après avoir travaillé sept ans à la boucherie de l’épicerie, dont deux ans comme gérant, Olivier, boucher de formation, qui a complété une formation à l’école d’entrepreneurship de Beauce, travaille désormais sur la gestion des opérations des deux épiceries Métro DB (Dolbeau-Mistassini et Saint-Félicien). Ce dernier a notamment influencé les choix de rénovations lorsqu’il a suggéré d’ajouter une chambre de vieillissement pour la viande dans la nouvelle boucherie qui sera aménagée. « C’est une offre que l’on ne retrouve pas dans le Haut-du-Lac », a commenté Olivier qui se réjouit de l’innovation.

Tout le décor de l’épicerie sera également revu alors que plusieurs départements seront relocalisés. On trouvera désormais la boulangerie avec une plus grande surface au centre du magasin où davantage de produits frais seront offerts.

De plus, un comptoir de smoothies et de jus frais sera aménagé. Le département des fruits et légumes sera aussi agrandi, notamment pour favoriser la présence des producteurs locaux, a expliqué Dany Boutin. Pour répondre aux souhaits de plusieurs consommateurs désirant réduire leur empreinte environnementale, l’épicier offrira plus de 100 produits en vrac, comme les noix, les fruits séchés, les bonbons et le chocolat.

Au rayon des mets cuisinés, les clients pourront bénéficier d’un nouveau service de pizzas préparées sur place, tout en ayant accès à des mets thaïs au comptoir Aki sushi. De plus, les gammes de produits biologiques et de produits en formats économiques gagneront en importance.

La nouvelle section de bières et vin offrira plus de 500 produits, dont plusieurs bières artisanales, et des produits des microbrasseries.

En plus des améliorations au niveau de l’offre alimentaire, Métro DB, qui emploie 250 personnes, dont 150 à Dolbeau-Mistassini, installera des caisses en libre-service, en plus d’aménager une halte gourmande pour les cyclistes et les motoneigistes et de réaménager le stationnement.

Les rénovations, qui seront réalisées par Unibec, dureront six mois et devraient causer de courtes périodes de fermeture, notamment à la mi-juin. L’ouverture officielle de l’épicerie revampée devrait se faire en novembre.