Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 371 200 $ pour l’implantation du Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, Serge Simard, le président du comité de mise en oeuvre du Hub Saguenay–Lac-Saint-Jean, Dave Gosselin, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, et le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, étaient présents lors de l’annonce.

370 000$ pour le Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean se dote d’un Hub régional afin de réussir le virage numérique qui prend place dans toutes les sphères de la société. Par l’entremise du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 371 200 $ à l’organisme fiduciaire Centre Bang pour l’implantation du Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui n’a pas de lieu physique, permettra le partage de ressources humaines, d’espaces de travail et d’équipements à travers la région. Ainsi, les entreprises, les organismes et les travailleurs autonomes auront accès à un réseau d’expertises et de ressources dédié au numérique qui prendra place partout dans la région. 

Au lendemain du Sommet économique régional de 2015, le groupe de travail numérique s’est penché sur la question. Un comité de mise en oeuvre, présidé par Dave Gosselin qui représente l’entrepreneuriat, s’est formé à la suite des recommandations découlant du rapport final. Près de 20 personnes ont contribué à la réflexion qui totalise des milliers d’heures de travail. « Nous avons réfléchi sur la vision du numérique en région. L’entrepreneuriat collaboratif, les nouvelles technologies et l’économie collaborative sont ressortis des échanges. Le numérique, c’est un outil et non une fin en soi. Derrière le numérique, il y a des gens et c’est sur cela que nous avons misé », précise Dave Gosselin. 

Le comité de mise en œuvre permet d’assurer une voie à l’entrepreneuriat, à la créativité, aux sciences et technologie, à l’innovation sociale et à la faune. La Vision Hub du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’exprimera à travers cinq pôles répartis selon les limites géographiques de la région. Déjà, près de 70 organisations y sont associées. « Le numérique, c’est un des importants catalyseurs d’innovations dans la nouvelle économie du savoir. Aujourd’hui, c’est un signal fort des élus. L’avenir se veut prometteur », a témoigné Dave Gosselin.

28 M $ en retombées

Dix-huit projets qui ont des retombées dans plus d’une municipalité régionale de comté (MRC) ou dans la communauté de Mashteuiatsh ont été sélectionnés à travers les soixante-trois dossiers soumis à la suite de l’appel de projets. Ceux-ci prennent place dans neuf domaines d’activités tels que la forêt (4), le tourisme (4), l’agriculture (1) et l’aluminium (1). Les 18 projets sélectionnés représentent un engagement financier du FARR de 6 275 000 $ pour des retombées globales évaluées à 28 millions de dollars. « Le milieu a maintenant un levier financier qui permet de répondre à un grand défi auquel doit faire face la région, soit la diversification économique de celle-ci par la mise en place d’un nouveau secteur moteur », a affirmé le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis. Pour la mairesse de Saguenay, Josée Néron, cette annonce est le début d’un autre modèle qui sera envié des autres régions.

17 millions pour la région

Au courant des cinq prochaines années, le FARR permettra l’investissement de 310 M $ pour le développement régional. L’offre sera bonifiée, d’année en année, jusqu’à un sommet de 100M $ en 2021-2022. De ce montant, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a obtenu 1,6 million de dollars pour l’année financière 2017-2018. L’aide financière augmentera, chaque année, pour atteindre plus de 5,4M $ en 2021-2022.