Au total, 1,5 million de pieds carrés sont disponibles pour les entreprises dans la phase 1 du parc industriel.

3 M$ pour un parc agroalimentaire à Normandin

La MRC de Maria-Chapdelaine et Normandin investissent 1,5 million de dollars chacun pour le développement d’un nouveau parc industriel partagé à Normandin. La Congèlerie Héritier, dont l’inauguration a été faite jeudi, est la première entreprise à s’installer dans le parc de 1,5 million de pieds carrés.

« Pour une ville de 3000 habitants, réaliser un parc industriel, c’est toute une épopée », a commenté Mario Fortin, le maire de Normandin, lors de l’inauguration de la Congèlerie Héritier.

Mario Fortin, maire de Normandin
Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, et Mario Fortin, maire de Normandin, sont fiers de voir le nouveau parc agroalimentaire prendre forme.

« Ça fait 15 ans que l’on parle de ce projet-là », a ajouté l’homme, fier de voir le projet se concrétiser.

« C’est le premier jalon de notre parc industriel à vocation agroalimentaire, a renchéri Luc Simard, le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine. On vise des entreprises qui vont faire de la transformation alimentaire avec des marchés extrarégionaux et internationaux. »

Au total, 1,5 million de pieds carrés sont disponibles pour les entreprises dans la phase 1. « On souhaite lancer une phase 2 le plus rapidement possible », a remarqué Mario Fortin, optimiste.

Une partie du parc sera gérée par Normandin, qui est le maître d’oeuvre du projet, alors que l’autre partie sera gérée par la MRC. « C’est très particulier d’avoir un parc partagé », a soutenu Luc Simard, qui estime que ce modèle permettra d’éviter les conflits entre municipalités pour accueillir certaines entreprises, car tout le territoire pourra bénéficier des retombées.

Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine

«Avec le pont ferroviaire annoncé l’an dernier et une autre section de parc prévue dans le secteur Mistassini, ce projet permettra de donner un meilleur accès au nord et à la transformation de produits nordiques», a-t-il ajouté.