Raphaël Côté (Noriske), Richard Gervais (Formothane Saguenay), la ministre Diane Lebouthillier, Jean-Luc Bonneau (DODEC), Daniel Giguère (Microbrasserie du Saguenay), et Michel Lavoie de PCP Canada ont dévoilé la nature des projets ayant bénéficié d’une aide remboursable du gouvernement canadien.

2,6 M$ à cinq entreprise

La ministre du Revenu national du Canada, Diane Lebouthillier, a confirmé des aides financières remboursables totalisant 2,6 M$ pour aider cinq entreprises de la région à améliorer leur croissance avec des investissements dans des équipements de production de pointe, créant ainsi 40 emplois.

Les entreprises PCP Aluminium, Microbrasserie du Saguenay (La Voie maltée), les industries DODEC, Noriske et Formothane Saguenay se partagent l’enveloppe financée par le Programme de développement économique du Québec. Les cinq subventions vont générer des investissements globaux de l’ordre de 7,6 M$ si l’on ajoute la part du financement provenant des entreprises.

« Les entrepreneurs québécois et canadiens sont des acteurs essentiels de notre économie. Afin d’assurer la croissance de leurs entreprises, et de favoriser la création de bons emplois bien rémunérés, ils doivent pouvoir compter sur les meilleurs équipements et accéder facilement aux marchés internationaux », a soutenu la ministre avant que les dirigeants des entreprises expliquent la nature des projets financés par l’aide gouvernementale.

PCP Aluminium

L’aide la plus importante a été octroyée à l’entreprise PCP Aluminium pour un montant de 1,2 M$ dans le cadre de deux projets totalisant 3,2 M$. 

Le propriétaire de l’entreprise, Michel Lavoie, a expliqué que son entreprise allait faire l’acquisition d’une scie déligneuse en plus d’un système de gestion des copeaux d’aluminium. PCP Aluminium entend de plus procéder à l’ouverture d’un bureau de vente au Mexique afin de développer le marché de l’Amérique du Sud.

Voie maltée

Le propriétaire de la Microbrasserie du Saguenay, Daniel Giguère, a confirmé un investissement de 2,4 M$, dont une aide financière remboursable de 664 400. L’entreprise a vu la demande de ses produits exploser, au cours des dernières années. Elle a fait l’acquisition d’équipements qui vont faire passer sa production de bière de 12 000 à 28 000 hectolitres. L’usine de Chicoutimi sera dotée d’équipements de grande capacité pour la mise en canettes. Elle sera en mesure de développer des marchés aux États-Unis et au Japon.

Dodec

Le président de DODEC, une entreprise spécialisée dans la transformation de l’acier, Jean-Luc Bonneau, a souligné l’importance de toujours investir dans le parc de machine-outil pour demeurer concurrentiel. Ottawa accorde une aide financière de 497 000 $ pour un projet global de 1,1 M$ qui consiste à faire l’acquisition d’un robot-soudeur ainsi que des rouleaux à plaques hydrauliques pour le façonnage de l’acier.

DODEC entend déployer une stratégie pour le développement des marchés du Nord-Est des États-Unis et de l’Afrique de l’Ouest. L’entreprise embauchera un spécialiste du développement des marchés et se dotera d’une stratégie de communication.

Noriske

L’entreprise Noriske, autrefois connue sous le nom d’Équipement Saguenay, a obtenu une aide de 217 282 $ pour un projet global de 434 564 $. Cette entreprise spécialisée dans les vêtements de sécurité pour les milieux industriels dangereux pourra augmenter sa capacité de production. Selon le président Raphaël Côté, une stratégie de développement des marchés sera mise en place avec comme objectif de percer le secteur industriel américain.

Formothane

La région compte au moins une entreprise de plus alors que l’aide fédérale permet le démarrage de Formothane Saguenay. Il s’agit d’une aide de 77 000 $ pour un projet totalisant 355 000 $. Selon Richard Germain, président de Formothane Saguenay, il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la distribution et la transformation de plastique de tout genre. 

La nouvelle entreprise sera aussi en mesure de fabriquer par moulage des pièces en uréthane en plus de souder tout type de polymère pour des besoins particuliers. L’entreprise sera intégrée aux chaînes de valeur des sociétés Rio Tinto et Résolu.

Les cinq projets qui bénéficient de l’aide du gouvernement canadien vont créer une quarantaine d’emplois dans la région.

Éric Dubois dénonce la visite

Le candidat à l’investiture pour le Nouveau Parti démocratique (NPD) dans le comté de Chicoutimi-Le Fjord, Éric Dubois, digère mal les annonces d’investissements faites lundi par la ministre du Revenu national du Canada, Diane Lebouthillier. Il les considère comme une stratégie planifiée en vue des élections partielles à venir dans la circonscription laissée vacante par le député démissionnaire Denis Lemieux.

De passage à Saguenay lundi, la ministre libérale a annoncé l’octroi de prêts sans intérêt d’une hauteur de 2,6 M $ à cinq entreprises d’ici. Éric Dubois croit que les gens ne sont pas dupes. « On a très peu entendu parler des libéraux dans la région depuis la démission de Denis Lemieux en décembre. Maintenant qu’on s’approche de plus en plus du déclenchement de l’élection partielle, je trouve cette annonce calculée », a fait remarquer le syndicaliste. « Alors qu’ils sont en train de faire ce type d’annonce à la dernière minute, le NPD est déjà sur le terrain, en train de cogner aux portes et de parler de vrais enjeux », a poursuivi M. Dubois.

Le déclenchement d’élections partielles se fait toujours attendre dans la circonscription, alors que le premier ministre a jusqu’au 2 juin pour procéder.