Le directeur général, Michel Caron.

2,2 M$ en ristourne à la Caisse d'Alma

La dernière année aura été marquée par un excédent de 8 926 151 $ pour la Caisse populaire Desjardins d’Alma. Les membres recevront un total de 2,2 millions de dollars en ristourne, une hausse de 12 % par rapport à l’an dernier.

L’exercice financier de 2017 se conclut alors que la coopérative affiche une hausse de 7,9 % de son volume d’affaires pour un total de 2,45 G$. 

Les résultats ont été présentés aux membres lors de l’Assemblée générale, mardi soir. « La Caisse populaire Desjardins d’Alma a connu une année exceptionnelle en 2017 alors que l’économie régionale est fragile. Vu le contexte, nous nous sommes bien tirés d’affaire », précise le directeur général, Michel Caron.

Questionné quant aux changements qui attendent les membres en ce qui concerne l’avenir des comptoirs et des guichets automatiques, le directeur général affirme avoir été questionné par les membres. D’ailleurs, il confirme que la réalité frappe toutes les régions du Québec et même les grands centres. Cette mouvance s’explique par les nombreux changements d’habitudes de consommation des membres qui utilisent les tablettes, ordinateurs et cellulaires pour leurs opérations. « Le mode de consommation de nos membres a changé. Oui, il faut être présent, mais on se doit d’être pertinent », a précisé Michel Caron. L’utilisation des guichets et des comptoirs a chuté de 11 % au courant de la dernière année sur le territoire couvert par la Caisse populaire Desjardins d’Alma. En 2016, les opérations en comptoir et au guichet automatique représentaient 9 % des 11 millions de transactions effectuées. Selon les statistiques d’utilisations des services, en 2017, seulement 2 % des transactions ont eu lieu dans l’un des comptoirs caissiers et 6 % dans l’un des guichets. 92 % des transactions sont réalisées en mode autonome. « On devra prendre des décisions. Il ne s’agit pas d’une stratégie économique, mais plutôt d’évaluer la pertinence du service », ajoute-t-il. Une consultation est d’ailleurs prévue au courant des prochains mois. D’ailleurs, les guichets automatiques de l’ensemble de la province seront remplacés à l’automne. La nouvelle version sera plus adaptée aux technologies du jour.

Engagement milieu

La Caisse populaire Desjardins d’Alma poursuit sa mission et son engagement dans le milieu. L’assemblée générale aura été l’occasion de dévoiler les gagnants de la phase 2 du programme Notre communauté en action. Les projets sélectionnés favorisent le sport et la culture, supportent l’entrepreneuriat et le développement économique et améliorent la qualité de vie citoyenne. L’école Maria et son projet d’embellissement de la cour ainsi que le Comité École-Famille-Communauté avec leur projet Pavillon communautaire et parcours actif Naudville obtiennent 10 000 $ chacun. Les Municipalités de Sainte-Monique-de-Honfleur et de Saint-Henri-de-Taillon ont reçu un montant de 15 000 $. La première pour un projet de pièce de théâtre racontant l’histoire de la déportation de la Pointe-Taillon du début du siècle et la deuxième pour un parc Intergénérationnel. La Caisse populaire Desjardins d’Alma continuera d’être impliquée dans le milieu. Son équipe travaille avec des partenaires locaux à l’élaboration et l’implantation d’un incubateur. Celui-ci tenterait de réduire l’exode des entrepreneurs d’ici.