173 000$ pour des projets autochtones de la région

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Trois projets menés par des entreprises et une organisation autochtones du Saguenay-Lac-Saint-Jean se partageront près de 173 000 $ provenant du gouvernement fédéral. La réalisation d’un plan d’affaires et d’une étude de faisabilité pour une tannerie écologique, la commercialisation de solutions en matière d’énergie renouvelable et l’achat d’équipements pour une entreprise de fabrication de sirop à cocktails sont rendus possibles grâce aux contributions qui visent à soutenir les emplois et les possibilités dans les communautés autochtones.

Développement économique Canada a profité de la Journée internationale des peuples autochtones, dimanche, pour annoncer des contributions de 4 201 471 $ réparties entre 18 projets d’entreprises et de communautés autochtones du Québec.

La somme de 44 325 $ consentie à la Société de développement économique Ilnu (SDEI) de Mashteuiatsh permet de réaliser un plan d’affaires et une étude de faisabilité quant à la création d’un centre de valorisation des fourrures, du cuir et de ses dérivés.

« Pour l’instant, le projet sera déposé aux élus dans les prochaines semaines. Il n’y a rien encore de décidé. On verra ce qu’on peut faire avec ce beau projet », mentionne la directrice générale de la SDEI, Caroline Bouchard.

Elle indique que le projet auquel se rattachent plusieurs partenaires semble s’orienter vers une tannerie écologique. « Le but, c’est d’éviter le gaspillage, de traiter la bête dans son ensemble. Comment, dans la modernité, on pourrait faire vivre cette tradition tout en impliquant les aînés, les trappeurs et la population », ajoute Mme Bouchard.

Le financement de DEC Canada permet à l’entreprise Inukshuk Synergie de Mashteuiatsh de bénéficier d’une enveloppe 100 000 $. Comme l’indiquent les documents officiels, le montant obtenu permettra de payer les « honoraires professionnels et frais de déplacement pour la commercialisation de solutions fiables en matière d’énergie renouvelable à partir de granules de bois ».

Grâce à une contribution de 28 600 $, l’entreprise KWE Cocktails d’Alma, qui crée des sirops à cocktail, réalisera des travaux d’aménagement en plus d’acquérir des équipements de production, dont une embouteilleuse, un pasteurisateur et une marmite à vapeur.

« Une véritable réconciliation consiste à appuyer les communautés et les entreprises autochtones en leur donnant la possibilité de réussir. C’est exactement ce que fera cet investissement de DEC : aider les entrepreneurs autochtones à saisir les occasions, aider les organisations autochtones à réaliser d’importants projets locaux et soutenir les communautés autochtones sur la voie de l’autosuffisance et de la prospérité. Je suis très heureuse de voir la différence que cet investissement fera pour les communautés autochtones du Québec », a mentionné, par voie de communiqué, l’honorable Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC.