1,5 M$ de Québec pour Arianne Phosphate

Le projet de mine de phosphate piloté par la société Arianne Phosphate vient de franchir un pas de plus vers sa réalisation en vertu d’un investissement de 1,5 M$ du gouvernement du Québec.

La somme annoncée mardi matin sera injectée par voie de placement privé en équité. Le gouvernement devient ainsi un partenaire de l’entreprise en faisant l’acquisition de 3 671 970 actions ordinaires achetées au prix de 0,4085 $ par actions. Il s’agit d’une étape importante pour l’entreprise qui souhaite – à terme – exploiter le site de Lac à Paul au nord du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« Avec les ententes formelles signées pour la vente de notre produit, ayant également en main les autorisations gouvernementales requises auxquels s’ajoute une forte notoriété mondiale pour notre projet du Lac à Paul, nous avons réalisé de grands progrès. Le développement du projet du Lac à Paul renforcera l’économie de la région, générera plusieurs milliers d’emplois et ouvrira la voie à une nouvelle industrie durable pour le Québec. Nous apprécions le soutien du gouvernement du Québec et comptons sur lui au fur et à mesure que le projet progresse dans sa phase de financement », indique par voie de communiqué le chef de la direction d’Arianne Phosphate, Brian Ostroff.

« Considérant la nature ‘‘verte’’ du concentré de phosphate de haute pureté qui sera produit, nous demeurons alignés directement avec notre objectif de respecter les plus hauts standards environnementaux tout en générant des opportunités pour toutes nos parties prenantes », déclare pour sa part dans ce même communiqué le président exécutif du conseil d’administration, Dominique Bouchard.