115 000$ pour cinq projets au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le gouvernement du Québec octroie une enveloppe de 2 991 838 $ aux bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial afin de soutenir la qualité des services offerts à travers la province. Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, cinq projets se partageront une enveloppe de plus de 115 000 $.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé, lundi, une aide financière qui permettra la réalisation de 133 projets à travers le Québec. Dans la région, cinq projets ont été retenus.

Le bureau coordonnateur du centre de la petite enfance (CPE) La Bambinerie, dans le secteur de Lac-Saint-Jean-Est, bénéficie d’une aide financière de 25 000 $ pour son projet Bouger dans mon service de garde, un programme de psychomotricité. 

Mini-Monde de La Baie reçoit un montant de 25 000 $ pour le projet Un mini-monde en évolution. Les amis de la culbute de Roberval pourra profiter d’un montant de 24 638 $ pour la concrétisation de son projet Voyager dans l’image, pour créer ton image. 

Croque la vie de Normandin obtient pour sa part une enveloppe de 16 153,91 $ pour son projet de Guide et grille d’observation pour le dossier éducatif des enfants en milieu familial. Finalement, De la petite-enfance a droit à un montant de 25 000 $ pour son projet BC-RSG, engagée pour la qualité.

« La qualité des services de garde éducatifs à l’enfance est une priorité pour notre gouvernement. C’est pourquoi nous appuyons la mise en œuvre de projets qui visent à soutenir la qualité dans l’ensemble du réseau des services de garde subventionnés, y compris la garde en milieu familial. 

Grâce à cette aide financière, 133 nouveaux projets se concrétiseront, favorisant encore davantage le développement du plein potentiel de nos tout-petits. Je remercie d’ailleurs tous les bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial qui les réaliseront pour leur engagement à l’égard de l’amélioration continue des services offerts aux enfants », a affirmé Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

La sélection fait suite à un appel de projets lancé en décembre. Le montant maximal accordé à chacun des projets est de 25 000 $.