La mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette.
La mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette.

Zoo de Falardeau: la municipalité ne prendra pas position

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
La mairesse de Saint-David-De-Falardeau, Catherine Morissette, a affirmé que la municipalité ne prendra pas position dans le dossier du Zoo de Falardeau avant que l’enquête se poursuive.

« Nous savons que plusieurs voudraient que le conseil prenne position d’un côté ou l’autre, mais nous allons laisser l’enquête se poursuivre », a mentionné la mairesse, Catherine Morissette sur sa page Facebook.

Elle a tout de même tenu à préciser que l’infrastructure du Zoo de Falardeau constitue un attrait récréotouristique important pour la municipalité depuis de nombreuses années et qu’elle en est consciente.

La mairesse affirme avoir pris la décision de rester impartiale par respect pour les intervenants impliqués dans le dossier.

« La municipalité attendra les résultats des vérifications et enquêtes demandées par les instances en autorité à ce sujet et espère qu’il résultera de cette situation une solution constructive qui ira au-delà des réactions trop émotives et qui prendra en compte la réalité de tous. »

Elle espère également que la solution prendra en compte « le bien-être à courts et longs termes des animaux que le Zoo de Falardeau loge, soigne et abrite. »

+

PETTERSEN INVITE LES GENS À VISITER LE SITE

Conseiller municipal de Saguenay, Marc Pettersen, prend la défense du Zoo de Falardeau. L’échevin a lancé l’idée d’ouvrir une page Facebook en appui au site touristique et a invité la population à aller visiter les lieux cette fin de semaine.

« C’est un zoo formidable. J’y suis allé à plusieurs reprises et c’est un attrait important pour le milieu. Il est aussi innocent jusqu’à preuve du contraire. Donc pour faire contrepoids à ces informations et ce qui circule sur les réseaux sociaux, je voulais faire ma part », explique dans un entretien téléphonique le conseiller.

Plusieurs ex-employées du Zoo de Falardeau, rappelons-le, ont rapporté de nombreux cas de négligence et de cruauté envers les animaux, dont des bêtes laissées à l’extérieur en période froide. Le ministère de la Faune et la Sûreté du Québec ont ouvert une enquête. Laura Lévesque