Fabien Hovington, directeur général de la Société de gestion de la Zone portuaire

Zone portuaire: 10,5 M$ en quatre ans

Entre 2014 et 2017, la Société de gestion de la Zone portuaire de Chicoutimi a reçu 10,5 millions $ en subventions de la Ville. Le Parc des mille lieux de la Colline de Chicoutimi-Nord, regroupé sous l’égide de l’organisme paramunicipal, a obtenu près du tiers de cette enveloppe.

C’est ce qui ressort de documents colligés par le service de la trésorerie de Saguenay, fournis en réponse à une demande d’accès à l’information formulée par Le Quotidien. En juin, le journal avait estimé ce montant à 6, 6 millions $ sur quatre ans, selon les procès-verbaux de la Ville. L’organisme a donc reçu près de 4 millions $ de plus. 

L’été dernier, le directeur général de la Société de gestion de la Zone portuaire, Fabien Hovington, déclarait en entrevue que l’aide de Saguenay, seulement pour le parc des Mille lieux de la colline, atteindrait un million $ en 2017. À ce moment, le comité exécutif avait entériné deux paiements versés à titre de contribution financière pour les activités du parc thématique qui a remplacé le défunt Village de la sécurité routière. Le premier totalisait 660 000 $ et le deuxième atteignait 330 000 $. Les chiffres fournis par la Ville font cependant état d’une aide financière supplémentaire de 330 000 $ pour le parc des Mille lieux de la colline payée le 15 août, portant le total du montant accordé pour les activités du site à 1,3 million $. 

En 2014, à la suite de la réélection de l’ex-maire Tremblay, le projet des Mille lieux a obtenu 200 650 $. En 2015, la contribution a grimpé à 775 000 $, pour redescendre à 687 500 $ en 2016. L’année 2017 a fait office de précédent avec une aide financière municipale dépassant le million de dollars. 

Pour la création du parc, la Société de gestion de la Zone portuaire a contracté un emprunt de 6,7 millions $, cautionné par la Ville. Selon ce qui a été expliqué au Quotidien en juin, le prêt serait remboursé à même les fonds accordés par Saguenay.

Le journal des déboursés de la Ville démontre que sur les 11,9 millions $ versés à la Société de gestion de la zone portuaire depuis le 1er janvier 2013, 25 pour cent sont allés au parc des Mille lieux de la Colline. L’organisme sans but lucratif (OSBL), qui administre aussi la Marina de Shipshaw et la Place du Citoyen, impose un prix d’entrée aux contribuables qui souhaitent profiter des infrastructures. 

Financement accru

Au fil des ans, le financement accordé à la Zone portuaire s’est accru. En 2013, l’organisme a reçu 1 478 046 $. En 2014, alors que la zone portuaire planchait sur le projet de parc thématique, 810 925 $ lui ont été fournis en guise de contribution. La subvention est passée à 2,7 millions $ en 2015, puis à près de 3,1 millions $ en 2016. L’an dernier, la corporation a touché 2 812 199 $ en provenance des coffres municipaux. 

Contrat de Fabien Hovington

Comme ce fut le cas en 2015, il n’a pas été possible d’obtenir le contrat du DG Hovington. Bien qu’elle soit la principale bailleuse de fonds, la Ville estime que ce type de demande relève de la compétence de la Zone portuaire. La direction a toujours refusé de fournir les documents sous prétexte qu’elle est une corporation indépendante possédant son propre conseil d’administration et qu’elle n’est pas soumise à la Loi sur l’accès aux documents d’organismes publics.

Le Parc des mille lieux de la Colline de Chicoutimi-Nord a obtenu près du tiers de l'enveloppe de la Société de gestion de la Zone portuaire de Chicoutimi.