Le préfet de la MRC du Fjord Gérald Savard, et le député de Dubuc Serge Simard, entouraient la mairesse Josée Néron et le député Jean D’Amour lors de l’annonce.

Zone industrialo-portuaire de Saguenay : 635 000 $ pour une étude

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 635 000 $ à Promotion Saguenay pour la réalisation d’études visant à doter la zone industrialo-portuaire d’infrastructures de services. De cette somme, 560 000 $ ont été consentis par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

C’est la seconde fois, en moins d’une semaine, que le FARR procède à ce genre d’annonce dans la région. Vendredi, c’était pour le développement minier.

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation a, quant à lui, accordé une somme de 75 000 $ dans le cadre de la mesure d’appui à la réalisation des plans et des devis pour le développement des zones industrialo-portuaires. Ce projet représente des investissements totaux de plus de 850 000 $. «Ces différentes études de faisabilité permettront de mettre en place des plans et des devis préliminaires afin de préciser les coûts de réalisation des infrastructures, ce qui constitue une condition préalable à l’implantation d’entreprises sur la zone IP Saguenay», peut-on lire dans un communiqué de presse.

«Ce projet s’inscrit dans les démarches de développement de la zone IP de Saguenay, lesquelles permettront de la positionner favorablement afin d’y accueillir des projets industriels majeurs qui contribueront au développement économique de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.»

De plus, il répond à deux priorités établies dans le secteur des transports et du développement minier pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, lesquelles se trouvent également au cœur de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.

L’annonce a été faite par le député de Dubuc Serge Simard en présence du ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, M. Jean D’Amour. 

// Plus de détails à venir.