Le candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, William Fradette, risque de se faire remarquer avec un panneau publicitaire installé à l’entrée du «Petit parc». Il est accompagné, à gauche, d’un bénévole, Jean Langlais.

William Fradette choisit l’humour

Le candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, William Fradette, continue de multiplier les opérations de visibilité, et ce, bien avant le déclenchement des élections provinciales. Jeudi soir, le jeune homme de 22 ans installait, à Hébertville, sa version locale de la campagne publicitaire nationale du PQ.

« La différence entre William Fradette et le réseau cellulaire? William Fradette est partout », peut-on lire sur le panneau installé à l’entrée du «Petit parc». Deux autres panneaux numériques devraient être en fonction, sous peu, à Alma et à Desbiens.

Outre le clin d’oeil à l’offensive nationale du parti, William Fradette souhaite porter le dossier du problème de téléphonie cellulaire. « Ce n’est pas normal qu’on se fasse encore dire de ne pas prendre le Petit parc. Il est temps qu’on puisse passer un appel d’urgence dans ce coin qui n’est pas une petite route éloignée. Un pépin, ça peut arriver à tout le monde », expliquait-il au Quotidien.

Plus tôt cette semaine, le Parti québécois a dévoilé une campagne publicitaire jouant la carte de l’humour. Le candidat dans Lac-Saint-Jean n’est pas le seul à avoir saisi la balle au bond. La candidate péquiste dans Brome-Missisquoi a repris le concept en version web.

Rappelons que l’actuel député de la circonscription de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, en est à ses derniers tours de piste en politique provinciale. Jusqu’à présent, le Parti québécois, la Coalition Avenir Québec et Québec solidaire ont présenté des candidats. Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, William Fradette devrait ériger son quartier général dans les locaux de Rose & Basilic.